Créer votre compte pour consulter la revue Vecteur Gaz...
...et profiter de tous les avantages du compte Cegibat :
accéder aux fiches pratiques
gérez vos inscriptions aux Débats Cegibat
savegarder vos simulations
Réponse d'expert

N°9 : Quelles peuvent être les causes d’un refoulement des produits de combustion pour les appareils à tirage naturel (Type B) ?

Mis à jour le
5/5 (2 avis)
5/5

Dans le cas d'un appareil raccordé à un conduit de fumée à tirage naturel, une fois le phénomène de refoulement* mis en évidence, il convient d’en rechercher la cause. Le refoulement peut être dû :

  • à l'appareil
  • à l'amenée d'air comburant
  • au conduit de raccordement de l'appareil
  • au conduit de fumée
  • au débouché du conduit en toiture
  • à la présence d'un extracteur mécanique dans le local

* Le phénomène de refoulement est un échappement de produits de la combustion vers l’intérieur du local dans lequel est installé l’appareil à gaz.

L’appareil

La lecture de la plaque signalétique et/ou de la notice technique de l’appareil à gaz doit permettre d'établir :

  • si l'appareil est équipé ou non d'un SPOTT (Système Permanent d’Observation du Tirage Thermique),
  • sa classe de rendement.

Par ailleurs, son état de fonctionnement peut également révéler un défaut d'entretien ou de réglage préjudiciable à une bonne combustion quand l’appareil est en marche.

L’amenée d’air comburant

Un tirage insuffisant peut avoir pour origine une section d’amenée d'air trop faible. Il faut donc vérifier que :

  • Les grilles constituant cet amenée d’air ne sont pas obstruées,
  • Les passages de transit sont suffisants,
  • Le dimensionnement est conforme à la norme NF DTU 61.1 P5

Le conduit de raccordement de l’appareil

La norme NF DTU 24.1 précise les obligations règlementaires concernant les conduits de raccordement. La configuration du conduit de raccordement doit toujours être la plus courte et la plus directe possible. Les matériaux utilisés, la section, la conformité de son tracé et de son parcours, ainsi que sa mise en œuvre et son entretien sont des éléments qui peuvent influer sur la qualité du tirage naturel.

Le conduit de fumées

La NF DTU 24.1 précise également les obligations règlementaires concernant les conduits de fumées. Il doit tout d’abord être compatible avec l'appareil qui est raccordé. De plus, comme pour le conduit de raccordement, les matériaux utilisés, la section, la conformité de son tracé et de son parcours, ainsi que sa mise en œuvre et son entretien peuvent influer sur la qualité du tirage naturel. 

Le débouché du conduit en toiture

L’article 3.1.5 du guide EVAPDC du CNPG stipule que l’implantation du débouché doit être conforme à l'arrêté du 22 octobre 1969. Pour que le conduit ne soit pas soumis à une surpression, ce dernier définit comme exigence générale une hauteur de débouché située à 0,40 m au-dessus de toute partie de construction et distante de moins de 8m. Sur ce point il n'est pas rare de constater que la situation initiale de l'immeuble concerné ait pu évoluer au gré des constructions voisines. 

La présence d’une extraction mécanique dans le local

La présence d'un extracteur mécanique de type fenêtre, conduit de ventilation, hotte de cuisine, sèche-linge (Hors condensation), peuvent provoquer un siphonage du conduit de fumée, et donc un refoulement de l’appareil. L’article 14.3 de l’arrêté du 23 février 2018 modifié proscrit ce type d’installation avec présence d’un appareil à tirage naturel (type B).

Une installation de VMC, peut lui aussi provoquer un siphonage du conduit de fumée. L’article 13.2.2 de l’arrêté du 23 février 2018 modifié et le chapitre 88 du guide général du CNPG, autorise le fonctionnement d’un appareil type B en présence d’une VMC, sous certaines conditions :

  • L’installation de VMC doit être conforme à l’arrêté du 24 mars 1982
  • Les entrées d’air permettent l’alimentation en air des appareils de type B
    • Voir chapitre 9.4.1 du NF DTU 61.1 P5
  • Respecter les exigences de l’article 14 de l’arrêté du 23 février 2018 modifié
    • Que les appareils soient compatibles avec les caractéristiques de ventilation du logement.
    • Que les produits de combustion ne puissent être réintroduits en quantité dangereuse dans les logements.

Textes réglementaires de référence

Ces informations n'ont qu'un caractère documentaire et indicatif. L'internaute est seul responsable de l'usage et des interprétations qu'il en fait et notamment de leur adéquation à la situation qu'il rencontre, des résultats qu'il obtient, des conseils et actes qu'il en déduit et/ou émet.

MA NOTE