Réglementation

Réglementation pour l’aération d’un logement

Mis à jour le
Arrêté du 24 mars 1982 relatif à l’aération des logements

Champ d'application

Cet arrêté a conservé le principe de ventilation générale et permanente de l’arrêté du 22 octobre 1969  relatif à l'aération des logements. Il fixe des exigences de débits d’air extrait minimum en pièces de service et autorise la modulation des débits .

A ne pas confondre avec l’arrêté du 22 octobre 1969 relatif aux conduits de fumée desservant des logements

Zoom sur l'arrêté

L’arrêté du 24 mars 1982 est structuré en 3 chapitres. Chacun est divisé en articles (19 au total).

L’ESSENTIEL

  • Article 1 : la définition du principe de l’aération générale et permanente.
  • Article 2 : la définition des organes de la ventilation (entrées, sorties…).
  • Article 4 : les valeurs des débits réglementaires en fonction du nombre de pièces du logement.
  • Article 8 : la coexistence avec les appareils à combustion.
  • Articles 10 à 12 : les exigences des ventilations mécaniques.
Consulter l'arrêté

A noter

Cet arrêté est applicable :

  •  à toutes constructions ayant fait l'objet d'une demande de permis de construire ou de prorogation de permis de construire déposé après le 24 décembre 1982 ;
  • à toutes constructions dont la mise en chantier est intervenue après le 24 décembre 1983.

Les débits réglementaires de ventilation sont garants de la Qualité de l’Air Intérieur (QAI). Il n’est pas prévu de modification de ces débits.  
 

À retenir

  • L’arrêté du 24 mars 1982 est un texte de référence en matière de ventilation, naturelle ou mécanique, pour les nouvelles constructions. 
Votre avis sur cet article
Notez cet article :
Note moyenne :1 note
4/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
0 commentaire sur cet article