Solution

Les bandes radiantes

Mis à jour le

Produits constitutifs et fonctionnement de la solution

Produits constitutifs

Bande radiante installée en gymnase

Bandes (ou gaines) radiantes

Principe de fonctionnement de la solution

Le chauffage par rayonnement procure un confort aux occupants sans chauffer l’air ambiant.

L’utilisation de bandes (ou gaines) radiantes comme solution de chauffage est recommandée dans tous les locaux où des solutions convectives occasionnent trop de pertes thermiques, par exemple :

  • Les locaux de très grande hauteur (5 à 15 m)
  • Les locaux peu ou pas isolés
  • Les locaux où l’on ne désire chauffer que certains postes ou zones

Les bandes radiantes fonctionnent selon le principe de rayonnement de tubes, traversés par des produits de combustion issus d’un brûleur intégré à l’équipement. Le groupe de combustion (brûleurs gaz modulants dans la majorité des cas) d’une bande radiante est installé à l’extérieur (en toiture ou en façade), ce qui rend son installation possible dans les entrepôts.

Les bandes radiantes peuvent être intégrées dans un système dit « simple », ou « en série » :

  • Système simple : chaque appareil est composé d’un ensemble brûleur - ventilateur d’extraction - tube rayonnant.
  • Système en série : les brûleurs sont montés sur le réseau du tube et reliés à un extracteur commun.

L’avantage principal des bandes radiantes est la liberté qu’elles confèrent au maître d’ouvrage dans leur implantation. Il est en effet possible pour lui de réaliser son propre parcours de gaines et donc d’adapter au mieux la diffusion du rayonnement à la configuration et aux besoins du bâtiment.

La gamme de puissance des bandes radiantes s’étend de 35 à 300 kW. Comme la production de chaleur est centralisée et extérieure, la maintenance est aisée et n’interrompt pas l’activité du bâtiment. De plus, les panneaux émetteurs ont une très faible inertie : la mise en régime est immédiate.

Technologie rayonnante la plus adaptée, en fonction de la hauteur sous plafond
Technologie rayonnante la plus adaptée, en fonction de la hauteur sous plafond

Atouts de la solutions Bandes radiantes

  • Souplesse dans la forme du réseau de gaines, adaptable aux zones à chauffer
  • La possibilité de recourir à cette solution pour les entrepôts
  • Idéale pour des bâtiments ayant une importante hauteur sous plafond
  • Un seul conduit d’évacuation des fumées
  • Maintenance aisée due au faible nombre de brûleurs et à leur installation en extérieur
  • Niveau sonore faible
  • Un coût d’installation maîtrisé

Points de vigilance

  • Selon la typologie et la taille du bâtiment à chauffer, la solution ‘bandes radiantes’ peut se révéler inadaptée. Ainsi, il faut veiller à bien déterminer la solution optimale entre la bande radiante et le tube radiant.
  • Les réglages de l’appareil peuvent limiter le confort (chaud à la tête, froid aux pieds). Il est donc important de dimensionner précisément les bandes. Par ailleurs, si le réseau de bandes est très important (environ 100 mètres), le chauffage risque de ne pas être homogène sur l’ensemble de l’espace chauffé. 

La Règlementation Sécuritaire Incendie ERP

  • Fonctionnement de l’appareil en dépression obligatoire
  • Installation du générateur et des bandes à plus de 3 m du sol (éléments accessibles dont la température est supérieure à 100 °C)
  • Installation du générateur à une distance supérieure à 10 m des zones accessibles au public (en projection horizontale)

Indication tarifaire

Le prix d’une telle solution varie selon la taille du bâtiment à chauffer, et le modèle choisi.

Toutefois, le prix pour une solution comprenant 2 bandes radiantes de 50 mètres et d’une puissance de 100 kW chacune, modulantes à deux allures est de 60 000 € HT fournies posées. 

Votre avis sur cet article
Notez cet article :
Note moyenne :1 note
5/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
0 commentaire sur cet article