Réponse d'expert

N°43 : Labels Effinergie+ et BEPOS Effinergie 2013 compatibles avec la méthode de calcul RT 2012 ?

Mis à jour le

Oui, les labels Effinergie+ et BEPOS Effinergie 2013 sont compatibles avec la méthode de calcul de la RT 2012 (méthode Th-BCE).

Les deux labels ont été élaborés sur la base de la RT 2012 avec une révision à la hausse des exigences notamment sur le calcul du Cepmax et du Bbiomax. Ainsi, pour être labellisé Effinergie+ ou BEPOS Effinergie, un bâtiment doit respecter la réglementation en vigueur RT 2012 puis répondre aux exigences spécifiques du label choisi. Les logiciels réglementaires (PERRENOUD, BBS Slama…) peuvent ainsi être utilisés pour vérifier le respect des exigences de ces deux labels. Pour le label BEPOS Effinergie 2013, un outil complémentaire est disponible pour s’assurer d’un bilan positif en énergie primaire à l’échelle du bâtiment.

Pour rappel, voici les principales différences entre les exigences de la RT 2012 et celles de ces 2 labels.

 

Effinergie +

RT 2012

Méthode de calcul

TH-BCE

Surface de référence

SRT

Exigence sur les besoins

Bbio ≤ Bbiomax - 20% = BbiomaxEFFINERGIE

Bbio ≤ Bbiomax

Exigence sur les consommations

Usages pris en compte

Chauffage, Refroidissement, ECS, Auxiliaires de distribution (Ventilation, pompes, ...), éclairage

Limite

Cep ≤ Cepmax - 20%*= CepmaxEFFINERGIE
Logement collectif : Base 50 et non 57,5

Cep ≤ Cepmax*

Exigences en cas de production électrique

Cepavantreduction < CepmaxEFFINERGIE+12

Cepavantreduction< Cepmax+12

Exigence de recours à une EnR

5 kWhep/m2.an

Suivi des consommations

Répartition par usage : (ECS, Chauffage, réseau de prises électriques, Autres)
Informations disponibles mensuellement dans les logements

Coefficient de transformation énergie primaire/finale

identiques

Perméabilité de l'air

q4 ≤ 0,4 m3/h.m2 de surface déperditive (en Ml)
q4 ≤ 0,8 m3/h.m2 de surface déperditive (en LC)

q4 ≤ 0,6 m3/h.m2 de surface déperditive (en Ml)
q4 ≤ 1 m3/h.m2 de surface déperditive (en LC)

Température de base pour calculs

19 °C

Principales différences entre les exigences de la RT 2012 et exigences des 2 labels
Principales différences entre les exigences de la RT 2012 et exigences des 2 labels

 

BEPOS Effinergie 2013

RT 2012

Méthode de calcul

Th-BCE

Surface de référence

SRT

Exigence sur les besoins

Bbio ≤ Bbiomax - 20% = BbiomaxEFFINERGIE

Bbio ≤ Bbiomax

Exigence sur les consommations

Usages pris en compte

Chauffage, Refroidissement, ECS, Auxiliaires de distribution (Ventilation, pompes, ...), éclairage +électricité spécifique

Chauffage, Refroidissement, ECS, Auxiliaires de distribution (Ventilation, pompes, ...), éclairage

Limite

Cep ≤ Cepmax - 20%*= CepmaxEFFINERGIE
Logement collectif : Base 50 et non 57,5

Cep ≤ Cepmax*

Exigences en cas de production électrique

Cepavantreduction< CepmaxEFFINERGIE +12

Cepavantreduction < Cepmax+12

Exigence de recours à une EnR

5 kWhep/m2.an

Exigence spécifique

Bilanepnr ≤ Ecart autorisé

Coefficient de transformation énergie primaire/finale

identiques sauf pour Biomasse : 0 en Bepos effinergie contre 1 en RT 2012

Perméabilité à l'air

q4 ≤ 0,4 m3/h.m2 de surface déperditive (en Ml)
q4 ≤ 0,8 m3/h.m2 de surface déperditive (en LC)

q4 ≤ 0,6 m3/h.m2 de surface déperditive (en Ml)
q4 ≤ 1 m3/h.m2 de surface déperditive (en LC)

Température de base pour calculs

19 °C

Principales différences entre les exigences de la RT 2012 et exigences des 2 labels
Principales différences entre les exigences de la RT 2012 et exigences des 2 labels

*Dans le calcul du Cepmax, une modulation de 30% est accordée pour l’énergie bois lorsque celle-ci est l’énergie principale de chauffage.

Les exigences complémentaires de ces labels sont disponibles sur le site d’Effinergie.                                              

 

Concernant les labels PassivHaus et Minergie, ils disposent de leur propre référentiel et d’une méthode de calcul spécifique.

Dans ce cas, la labellisation d’un projet nécessitera 2 études distinctes :

  • une première RT 2012, obligatoire dans le cadre d’un projet à usage d’habitation ou non d’une surface supérieure à 50 m²
  • une seconde relative à l’obtention du label visé

Ces informations n'ont qu'un caractère documentaire et indicatif. L'internaute est seul responsable de l'usage et des interprétations qu'il en fait et notamment de leur adéquation à la situation qu'il rencontre, des résultats qu'il obtient, des conseils et actes qu'il en déduit et/ou émet. 

Définitions
Votre avis sur cet article
Notez cet article :
Note moyenne :0 note
0/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
0 commentaire sur cet article