Réponse d'expert

N°112 : Avant l’installation des appareils sur un conduit 3Cep, existe-t-il un protocole de réception pour cet ouvrage ?

Mis à jour le

Oui, il existe un ensemble de tests et vérifications permettant de valider la bonne mise en œuvre du système et le fonctionnement de l’installation en toute sécurité. La fiche d’autocontrôle ci-dessous atteste de la vérification du conduit 3Cep. Une fois l’installation validée, les appareils pourront être raccordés sur le conduit.

Fiche d'autocontrôle - conduit 3Cep
Vérification essai fumigène : télécharger la fiche autocontrôle du CNPG

Contexte réglementaire

Le protocole de réception d’un conduit 3Cep est issu de l’avis de la Commission Consultative du Centre National d’expertise des Professionnels du Gaz n°001 de mai 2015, ayant été validé par le MEDDE/DGPR (Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie/Direction Générale de la Prévention des Risques).

Mise en œuvre du protocole

Le protocole de réception se déroule en 10 étapes qui sont décrites ci-après.

Etape 1: À l’aide des accessoires prévus à cet effet, raccorder la machine à fumée froide sur le conduit intérieur du conduit de liaison situé au plus bas du conduit collectif
Etape 1 : À l’aide des accessoires prévus à cet effet, raccorder la machine à fumée froide sur le conduit intérieur du conduit de liaison situé au plus bas du conduit collectif.
Etape 2 : Monter le bouchon sur le conduit intérieur du conduit de liaison à chaque point de raccordement du conduit collectif
Etape 2 : Monter le bouchon sur le conduit intérieur du conduit de liaison à chaque point de raccordement du conduit collectif
Etape 2 : Monter le bouchon sur le conduit intérieur du conduit de liaison à chaque point de raccordement du conduit collectif
Etape 3 : S’assurer que l’amenée d’air comburant de chaque conduit de liaison est à l’air libre
Etape 4 : Démonter tout ou partie du terminal afin d’accéder à la partie concentrique du conduit collectif
Etape 4 : Démonter tout ou partie du terminal afin d’accéder à la partie concentrique du conduit collectif
Etape 5 : Mettre en marche la machine à fumée froide
Etape 5 : Mettre en marche la machine à fumée froide
Etape 6 : Remplir le conduit d’évacuation des produits de combustion du conduit collectif de fumée froide jusqu’à ce qu’elle s’évacue par le haut du conduit collectif
Etape 6 : Remplir le conduit d’évacuation des produits de combustion du conduit collectif de fumée froide jusqu’à ce qu’elle s’évacue par le haut du conduit collectif
Etape 7 : Obturer le débouché du conduit intérieur du conduit collectif avec le bouchon prévu à cet effet
Etape 7 : Obturer le débouché du conduit intérieur du conduit collectif avec le bouchon prévu à cet effet
Etape 5 : Mettre en marche la machine à fumée froide
Etape 8 : Continuer à injecter de la fumée froide (plusieurs cycles peuvent être nécessaires selon la technologie de la machine)
Etape 9 : Vérifier au débouché du conduit collectif et à chaque point de raccordement des appareils qu’il n’y a pas de fumée sortant par le conduit d’amenée d’air comburant
Etape 9 : Vérifier au débouché du conduit collectif et à chaque point de raccordement des appareils qu’il n’y a pas de fumée sortant par le conduit d’amenée d’air comburant
Etape 10 : Vérifier au siphon qu’il n’y a pas de fumée sortant par son évacuation des condensats*
Etape 10 : Vérifier au siphon qu’il n’y a pas de fumée sortant par son évacuation des condensats *
*Si de la fumée est détectée, l’essai n’est pas concluant. Un ou plusieurs défauts d’étanchéité sont à corriger. Le raccordement des différents appareils ne peut donc pas être réalisé. Il faut alors rechercher l’origine des fuites et procéder à la réparation. L’essai doit ensuite être renouvelé en respectant les 11 étapes détaillées précédemment.
Si aucune fumée n’est détectée, l’essai est concluant. Il ne reste plus qu’à remplir la fiche de réception, retirer l’ensemble des accessoires utilisés pour la vérification (du conduit central) et remonter le terminal.

Ces informations n'ont qu'un caractère documentaire et indicatif. L'internaute est seul responsable de l'usage et des interprétations qu'il en fait et notamment de leur adéquation à la situation qu'il rencontre, des résultats qu'il obtient, des conseils et actes qu'il en déduit et/ou émet. 

Votre avis sur cet article
Notez cet article :
Note moyenne :5 notes
4/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
0 commentaire sur cet article