Réponse d'expert

N°35 : Pour une maison RT 2012 équipée d’une chaudière à condensation gaz et d’un kit photovoltaïque, l’autoconsommation de la production d’électricité est-elle à privilégier vis-à-vis de la vente ?

Mis à jour le

Oui, il est préconisé de choisir l’autoconsommation plutôt que la vente de la production d’électricité dans le cas de l’utilisation d’un kit photovoltaïque couplée à une chaudière à condensation sur une maison neuve.

L’autoconsommation est préconisée car le dimensionnement du kit photovoltaïque (entre 250 à 750 Wc environ) et la production associée permettent une autoconsommation quasi-totale.
Les avantages sont doubles :

  • la facture en électricité de l’occupant est réduite. À noter que lorsque la demande en électricité est plus faible que la production, le surplus est injecté gratuitement sur le réseau. En effet, pour ce type d’installation, il n’est pas rentable de vendre le surplus, le coût de location du compteur n’étant pas amorti par la vente
  • la production locale d’électricité est valorisée directement au sein du logement

Pour rappel, les définitions à maitriser dans le domaine de la production d’électricité décentralisée sont :

 

Couplage chaudière à condensation + capteurs photovoltaïques
Chaudière à condensation + capteurs photovoltaïques

Focus sur l’instrumentation d’une maison neuve

Le CRIGEN (Centre de Recherche sur les Innovations Gaz et les Energies Nouvelles) et l’INES (Institut National de l’Energie Solaire) ont mené pour GRDF une instrumentation sur une maison individuelle neuve  de 115 m² située au Mans (H2b) équipée d’un kit photovoltaïque d’une puissance installée de 500 Wc.

Les caractéristiques de cette maison sont les suivantes :

  • Maison R+1
  • SRT : 115 m²
  • Zone climatique : H2b
  • Cep = 47,5 kWhep/m²SRT.an  pour Cepmax = 51,25 kWhep/m²SRT.an
  • Bbio = Bbiomax = 61,2
  • Consommation électrique annuelle  tous usages mesurée en énergie finale : 3610 kWhef soit 31,4 kWhef/m²SRT.an
  • Puissance du kit photovoltaïque : 500 Wc installés (2 modules, soit 3 m² environ)
  • Production électrique annuelle mesurée en énergie finale : 564 kWhef

Le taux d’autoconsommation moyen sur l’année de cette installation s’est élevé à 77 %. Sur les 564 kWh produits, 434 kWh ont été consommés directement sur site.

Cette autoconsommation a permis de réduire de 12% la consommation d’électricité (taux d’autosuffisance), soit une économie de 75 € sur la facture énergétique annuelle. A noter que le taux de couverture de cette installation durant l’année de suivi s’est élevé à 16%.

Cette solution  permet donc, en plus de répondre à l’exigence de recours à une énergie renouvelable de la RT 2012 à hauteur de 5 kWhep/m²SRT.an minimum, de couvrir une part des besoins en électricité et donc de réaliser une économie sur la facture énergétique. Pour l’ensemble de ces raisons, l’autoconsommation est donc à privilégier.

Ces informations n'ont qu'un caractère documentaire et indicatif. L'internaute est seul responsable de l'usage et des interprétations qu'il en fait et notamment de leur adéquation à la situation qu'il rencontre, des résultats qu'il obtient, des conseils et actes qu'il en déduit et/ou émet. 

Définitions

À retenir

  • L'autoconsommation est à privilégier car elle permet de réaliser une économie sur la facture énergétique.