Créer votre compte pour consulter la revue Vecteur Gaz...
...et profiter de tous les avantages du compte Cegibat :
accéder aux fiches pratiques
gérez vos inscriptions aux Débats Cegibat
savegarder vos simulations
Réponse d'expert

N°14 : Une chaudière de Type B peut-elle être installée dans une autre pièce que dans celle où se situe le conduit de fumée ?

Mis à jour le
4.4/5 (7 avis)
4.4/5

Oui, une chaudière de type B peut être installée dans une autre pièce que dans celle où se situe le conduit de fumée, mais sous conditions.

Raccordement d’un appareil de type B (non étanche) à un conduit de fumée situé dans un autre local

Les règles encadrant le parcours du conduit de raccordement d’un appareil de type B fonctionnant en tirage naturel sont énoncées au paragraphe 3.1.1 du guide thématique « Evacuation des produits de combustion » du CNPG. Ce guide à été approuvé par les pouvoirs publics et les solutions énoncées dans ce guide valent présomption de conformité aux exigences (article 14) énoncées dans l’arrêté du 23 février 2018 modifié.   

Le conduit de raccordement ne doit pas pénétrer ou traverser de local autre que celui dans lequel est installé l’appareil à combustion. Toutefois, le conduit de raccordement peut traverser la paroi du local pour être relié directement au conduit accolé ou adossé à cette paroi (intérieure au local ou extérieure)

 Raccordement  conduit de fumée  pénétrant
Raccordement conduit de fumée pénétrant
 Raccordement  conduit de  fumee
Raccordement conduit de fumee
Précédent
Suivant

Mise en œuvre

  • Il ne doit pas exister de moyen de réglage mobile du diamètre sur le conduit de raccordement.
  • Le conduit de raccordement doit présenter une pente ascendante vers le conduit de fumée.
  • La somme des changements de direction du conduit de raccordement ne doit pas dépasser 180°.
  • La longueur du conduit de raccordement ne doit pas dépasser :
    • avec un conduit rigide, 6 m en projection horizontale pour un radiateur ou 3 m en projection horizontale pour un autre appareil raccordé ;

    • avec un conduit flexible non extensible, 2 m en projection horizontale ;

    • avec un conduit flexible extensible, 1,5 m de longueur totale déployée

  • Le conduit de raccordement doit être accessible et démontable pour en permettre l’entretien.  

  • Sa section doit être constante et au moins égale à celle de la buse de l’appareil qu’il dessert.

  • Le conduit de raccordement ne doit pas présenter de détérioration apparente susceptible de dégrader son étanchéité.

Longueurs développées maximales des conduits de raccordement selon leur nature et leur configuration
Longueurs développées maximales des conduits de raccordement selon leur nature et leur configuration

Textes réglementaires de référence

Ces informations n'ont qu'un caractère documentaire et indicatif. L'internaute est seul responsable de l'usage et des interprétations qu'il en fait et notamment de leur adéquation à la situation qu'il rencontre, des résultats qu'il obtient, des conseils et actes qu'il en déduit et/ou émet. 

MA NOTE