Réponse d'expert

N°111 : Un conduit 3CEp doit-il être équipé d’un dispositif d’évacuation des condensats ?

Mis à jour le

Oui, en pied du conduit collecteur, il est obligatoire de raccorder un siphon équipé d’un dispositif anti-refoulement, cet équipement doit être raccordé aux eaux usées. Il est nécessaire de vérifier son montage et son bon fonctionnement.

L’ensemble de l’installation doit être conçu pour garantir la bonne évacuation des condensats, les points de vigilance sont traités ci-après. 

Les condensats provenant des appareils gaz  peuvent-être acides. La mise en place d’un système de neutralisation des condensats peut être nécessaire dans le cas d’exigences départementales sur l’acidité des rejets aux eaux usées (se référer au Règlement Sanitaire Départemental (RSD) du département de l’installation). 
Exemple d’évacuation des condensats avec un conduit 3Cep
Exemple d’évacuation des condensats avec un conduit 3Cep

Contexte réglementaire

L’emploi d’un 3Cep est soumis aux règles générales du Cahier de Prescriptions Techniques (CPT) de septembre 2015 (Systèmes 3Cep - Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression) et aux règles spécifiques de son ATec ou DTA, qui précisent les règles de mise en œuvre.

Télécharger le Cahier de Prescriptions techniques - Cahier 3766 – Septembre 2015

Conditions de mise en oeuvre

Le circuit d’évacuation des condensats doit être conçu pour limiter les risques de corrosion en créant notamment des contre-pentes pour éviter la stagnation des condensats et en utilisant des canalisations en matériaux tel que le PVC ou de l’acier inoxydable.

L’acier noir, l’acier galvanisé et le cuivre sont des matériaux à proscrire pour réaliser l’évacuation des condensats
Exemple de raccordement d'une chaudière à condensation sur conduit 3Cep
Raccordement d'une chaudière sur un conduit 3Cep

En plus du conduit collecteur, une collecte des condensats au niveau en point bas de chaque appareil est nécessaire pour éviter toute stagnation de condensats dans le corps de chauffe des différents appareils.

Le conduit de raccordement doit également être installé avec une pente ascendante vers le conduit collecteur d’au moins 3 % pour faciliter l’écoulement des condensats par la chaudière.

Le bon montage du siphon est validé par le protocole de réception d’un conduit issu de l’avis de la Commission Consultative du Centre National d’expertise des Professionnels du Gaz n°001 de mai 2015. Ce protocole a été validé par le MEDDE/DGPR (Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie/Direction Générale de la Prévention des Risques).

Ces informations n'ont qu'un caractère documentaire et indicatif. L'internaute est seul responsable de l'usage et des interprétations qu'il en fait et notamment de leur adéquation à la situation qu'il rencontre, des résultats qu'il obtient, des conseils et actes qu'il en déduit et/ou émet. 

Votre avis sur cet article
Notez cet article :
Note moyenne :1 note
5/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
0 commentaire sur cet article