Créez votre compte pour consulter la revue Vecteur Gaz ...
...et profiter de tous les avantages du compte Cegibat :
télécharger les fiches pratiques
visualiser le réseau de gaz
sauvegarder vos simulations
Réponse d'expert

N°233 : Existe-t-il des exigences générales pour l'installation d'un conduit 3CE tirage naturel (3CE TN) et d'une chaudière condensation ?

Mis à jour le
5/5 (2 avis)
Héloïse POSS
Responsable efficacité énergétique - GRDF CEGIBAT

Lors du remplacement de chaudières anciennes raccordées sur un conduit 3CE tirage naturel (3CE TN) par des équipements THPE à condensation, il est fortement recommandé de penser le projet de manière globale et de remplacer l’ensemble des chaudières d’une colonne tout en rénovant de manière simultanée le conduit pour l’adapter à ces nouveaux systèmes.

Dans des cas spécifiques, il est cependant possible d’installer certains modèles de chaudières à condensation sur des conduits 3CE TN existants, en s’assurant de la compatibilité du conduit existant et en respectant les exigences détaillées ci-dessous. 

Caractéristiques d'un 3CE tirage naturel

Le 3CE tirage naturel est un système d’évacuation des produits de combustion collectif destiné au raccordement de plusieurs chaudières individuelles étanches de type C42 ou C43. Ce système double paroi concentrique, d’allure verticale assure simultanément l’amenée d’air et l’évacuation des fumées des appareils qu’il dessert. Dans ce conduit concentrique, l’espace annulaire assure l’amenée d’air aux chaudières individuelles et le conduit central sert à l’évacuation des gaz brûlés. Le rejet de l’ensemble des produits de combustion s’effectue par tirage naturel par un seul et unique terminal positionné en toiture de bâtiment. Le système 3CE permet de desservir jusqu’à 20 appareils (selon modèles et fabricants) avec la possibilité de raccorder 2 appareils pas niveau en vis-à-vis ou à 90°.


Exigences générales relatives aux conduits 3CE TN, notamment en vue d’un remplacement d’appareils

  • Sur les conduits 3CE TN des chaudières gaz de type C42 et C43 peuvent être installées.
  • Les chaudières C42 et C43 raccordables aux conduits 3CE TN ne se limitent pas aux chaudières basse température et peuvent aussi être à condensation.
  • Le matériau du conduit d’évacuation des produits de combustion peut être :
    • En aciers inoxydables (316 ou 316L, ou 404 ou 904L),
    • En aluminium A5,
    • En argile réfractaire,
    • En acier inoxydable 304 (admis dès l’origine uniquement pour le raccordement des chaudières standard (qui ne sont plus disponibles à la vente)).

Le raccordement d’une chaudière C42 ou C43 à condensation sur un conduit 3CE TN doit être précédé d’une vérification des aspects suivants :

  • Certains ATEC de conduits 3CE TN précisent que ces systèmes permettent de desservir simultanément des appareils de classes différentes. Il est recommandé lors de l’installation d’une chaudière condensation neuve sur ce type de conduit de prendre contact avec le fabricant du conduit existant afin qu’il puisse valider la compatibilité du conduit avec une utilisation simultanée de chaudières standard ou basse température et de chaudières à condensation.
  • Le DTU 24.1 en vigueur depuis 2006 précise (dans sa version 2006) que le matériau du conduit d’évacuation des produits de combustion soit de l’acier inoxydable (316, 316L, 316Ti) pour pouvoir accueillir des chaudières à condensation.
  • Les conduits 3CE tirage naturel ont majoritairement été dimensionnés lors de la conception d’origine pour fonctionner avec des débits et température de fumée correspondant à des chaudières standard et basse température. Le dimensionnement de ces conduits ne sera probablement pas compatible avec des chaudières à condensation (qui fonctionnent à des pressions plus élevées et des températures de fumées bien inférieures). Une note de calcul doit être réalisée pour s’assurer de la possibilité de raccorder une ou plusieurs chaudières condensation au système et garantir le cas échéant son bon fonctionnement.
  • Une pente de 3° doit être respectée sur la mise en œuvre du conduit de raccordement afin de permettre l’écoulement des condensats vers la chaudière.
  • Le U d'équilibrage en pied de conduit doit être adapté au mode de fonctionnement avec chaudières à condensation sous peine de recirculation des fumées par cette partie du conduit collectif.

Une étude spécifique reprenant a minima toutes ces problématiques doit être réalisée au cas par cas pour valider l’adéquation entre conduit 3CE TN et chaudière condensation C42 et C43.

MA NOTE