Réponse d'expert

N°50 : La solution de chauffage à recirculation d’air entre pièce (dit gainable) est-elle compatible avec une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) hygro B ?

Mis à jour le

Oui, une solution de chauffage par air recyclé peut être compatible avec une VMC hygro B sous réserve que :

  • la solution de chauffage par air recyclé dispose d’un avis technique en cours de validité et que ce dernier confirme la compatibilité entre les deux dispositifs
  • ou bien que l’avis technique de la solution de ventilation hygro B confirme sa compatibilité avec une solution de chauffage par air recyclé

C’est le cas des systèmes de ventilation hygroréglable France Air et Fendis.

 

En effet, l’additif à l’avis technique (Avis Technique 14/14-1954*01 confirme la compatibilité « du système de chauffage à recirculation d'air entre pièces (dit gainable) "YZENTIS/ZAIO" :

  • « en neuf, avec les systèmes FADIS et France AIR de type Hygro A et Hygro B uniquement avec une unité de production d’eau chaude de chauffage dont le régime d’eau est tel que la température de départ est supérieure ou égale à 45°C pour toute température extérieure supérieure ou égale -7°C.
  • en réhabilitation, avec les systèmes FADIS et France AIR de type Hygro A et Hygro B, uniquement avec une unité de production d’eau chaude de chauffage dont le régime d’eau est tel que la température de départ est supérieure ou égale à 50°C pour toute température extérieure supérieure ou égale -7°C. »
Télécharger l'Avis Technique 14/14-1954*01

Définition

Chauffage par vecteur air à recirculation d’air entre pièce

L’air chauffé de façon centrale (par exemple par une batterie d’eau chaude située dans une centrale de traitement d’air) est distribué dans les pièces grâce à un ensemble de gaines et de diffuseurs. L’air est ensuite repris « en vrac » dans le plénum (conçu pour être étanche) et est de nouveau réchauffé. Dans ce type de système, il y a recirculation d’air entre les pièces. 

Schéma de fonctionnement d'une solution de chauffage par vecteur air gainable
Schéma de fonctionnement d'une solution de chauffage par vecteur air gainable

Focus sur les solutions Yzentis et Zaio de France Air

Les solutions Zaïo et Yzentis de France Air fonctionnent sur le principe détaillé ci-dessus. Les bouches permettent à la fois le soufflage (en partie haute) et la reprise vers le plénum (en partie basse).

Bouche de soufflage et reprise Twintop
Bouche de soufflage et reprise Twintop

Un couple constitué d'un thermostat d’ambiance sans fil (émetteur radio) et d'un régulateur électronique (récepteur radio) permet de réguler le système pièce par pièce, en pilotant l’ouverture ou la fermeture de volets motorisés et en modulant le débit d’air chaud de la centrale.

Dans la solution Yzentis, l’unité de traitement d’air est verticale et est intégrée à un placard pouvant être situé dans les toilettes ou en salle de bain.

Intégration du produit YZENTIS dans le logement
Intégration du produit YZENTIS dans le logement

La chaudière individuelle, peut être intégrée dans le placard, à coté de l’unité de traitement d’air.

 

La solution Zaïo est moins packagée, l’unité de traitement d’air étant située en faux plafond.

Solution ZAIO
Solution ZAIO

Recommandations techniques

Dans le cas où le système de chauffage à recirculation d'air entre pièces « Yzentis » ou « Zaïo » est installé avec une ventilation de type Hygro B, l’avis technique 14/14-1954*01 précise que « pour ne pas perturber le fonctionnement de la ventilation des logements, les bouches de diffusion doivent être principalement installées dans les pièces principales (salon, salle à manger, chambres…). Elles sont proscrites dans les pièces fermées possédant une bouche d’extraction d’air vicié (cuisine fermée, salle de bains, WC…). ». Par conséquent, les pièces dites humides sont équipées de radiateurs à eau pour maintenir la température de confort souhaité. Dans les pièces munies d’entrées d’air hygroréglables, celles-ci doivent être positionnées de façon à respecter les dispositions prévues par le cahier de prescriptions techniques, à savoir être espacées horizontalement de plus de 50 cm de la projection verticale des bords extérieurs des diffuseurs de chaleur.

Implantation des bouches de ventilation hygroréglables par rapport au diffuseur de chaleur (vue du dessus)
Implantation des bouches de ventilation hygroréglables par rapport au diffuseur de chaleur (vue du dessus)
Implantation des bouches de ventilation hygroréglables par rapport au diffuseur de chaleur (vue de face)
Implantation des bouches de ventilation hygroréglables par rapport au diffuseur de chaleur (vue de face)

Ces informations n'ont qu'un caractère documentaire et indicatif. L'internaute est seul responsable de l'usage et des interprétations qu'il en fait et notamment de leur adéquation à la situation qu'il rencontre, des résultats qu'il obtient, des conseils et actes qu'il en déduit et/ou émet. 

Votre avis sur cet article
Notez cet article :
Note moyenne :0 note
0/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
0 commentaire sur cet article