Réalisation

Chaudière à condensation individuelle et Conduit 3Cep pour la résidence « La Citadelle » au Mans (72)

Mis à jour le

Carte d'identité

Date des travaux :
2015
Localité :
Mans (72)
Type de bâtiment :
Copropriété et résidence locative
Superficie :
6332 m²
Maître d'ouvrage : Bouygues Immobilier, Sébastien JOLY et Marie-Alexis BOIZARD
Architecte : Brunet Architectes, Monsieur BRUNET, chantier suivi par Mathieu GAUDIN
Bureau d'études thermiques : TECNIA Ingénierie, Yohann BONNIN
Consommations observées : entre 46 et 59,6 kWhEP/m² selon le type de logement

Le promoteur Bouygues Immobilier a débuté la construction du projet « La Citadelle » au Mans le 10 novembre 2015. La combinaison de chaudières individuelles à condensation gaz naturel et des conduits 3CEp permettra d’assurer le confort de ses résidents en termes de production de chauffage et d’ECS.

Photo de "La Citadelle" Bâtiments B et C - Caserne Mangin
« La Citadelle » Bâtiments B et C - Caserne Mangin
Image de « La Citadelle » Bâtiments B et C - Caserne Mangin - Terrasse
La Citadelle » Bâtiments B et C - Caserne Mangin - Terrasse
Plan caserne mangin T3 - Cegibat
Perspective d’un T3 Bâtiments B et C - Caserne Mangin

Contexte

La résidence « La Citadelle » localisée au Mans (72), est un projet immobilier comprenant 3 bâtiments de trois étages et 7 maisons individuelles. Composé de 76 logements collectifs, dont 55 pour les bâtiments B et C et 21 pour le bâtiment A, ce programme immobilier a été initié par Bouygues Immobilier en 2015. Les logements vendus en libre, à savoir les bâtiments B, C et les maisons individuelles, sont livrés en septembre 2017. Le bâtiment A a quant à lui été construit pour la création de logements sociaux dans la ville du Mans. Il a été vendu à Le Mans Métropole Habitat, qui est en charge de sa gérance locative. La livraison de ces 21 logements est prévue pour fin 2017.

Avec le projet « La Citadelle », Bouygues Immobilier s’est engagé à obtenir la certification NF Habitat, repère de qualité et de performance. Ainsi, pour répondre aux besoins énergétiques des futurs résidents et leur assurer un confort optimal, Bouygues Immobilier souhaitait une solution de production de chauffage et d’ECS utilisant le gaz naturel. Afin de trouver la meilleure solution énergétique et avantageuse financièrement, le maitre d’ouvrage a fait appel au BET TECNIA Ingénierie pour choisir la solution la plus adéquate au projet.

Solution retenue

La solution retenue : la chaudière individuelle à condensation gaz naturel et conduit collectif 3Cep

La résidence « La Citadelle » est un projet qui s’inscrit dans la RT2012. Cette réglementation a pour objectif de limiter la consommation d’énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kWhep/m². Afin d’y répondre, il était donc nécessaire de trouver une solution technico-économique intéressante.

Bouygues Immobilier souhaitait une solution utilisant le gaz naturel comme source d’énergie sur ce projet. En effet, les clients ont une réelle préférence pour la solution gaz en termes de chauffage et de production d’ECS. C’est donc pour sa propreté, sa sûreté, son rendement et ses avantages économiques que le gaz naturel s’est logiquement imposé comme source d’énergie pour les différents logements de « La Citadelle ».
Concernant la solution technique en elle-même, il était primordial d’en avoir une dont l’ensemble maintenance/exploitation était connu et maitrisé par le maître d’ouvrage. La seule solution répondant à ces différents points et aux contraintes économiques du MOA, était la chaudière à condensation gaz naturel raccordée, dans la majorité des cas, à un conduit collectif 3CEp. De plus, compte tenu du nombre de logement par bâtiment, inférieur à 40, elle était la plus économiquement viable. La chaudière à condensation gaz naturel présente l’avantage d’un faible encombrement. Il n’est donc pas nécessaire de créer des locaux techniques spécifiques, comme dans le cas d’une solution collective.

UN SYSTEME DE CHAUFFAGE ET D’ECS MODERNE GRÂCE AU GAZ NATUREL ET LA CONDENSATION

Le chauffage et l’ECS des différents logements de « La Citadelle » sont assurés par des installations qui varient en fonction du type du logement (appartement ou maison) et de la taille de celui-ci.

Les logements de type T1/T2/T3 (avec une salle de bains), sont équipés de chaudières à micro-accumulation Themaplus Condens de Saunier Duval, de 30 kW. Leur rendement est de 109,2% à charge partielle. Ces chaudières sont raccordées à des conduits concentriques 3CEp Multi +, de marque Poujoulat. Installés à l’intérieur du bâtiment, ils assurent une amenée d’air et une évacuation des produits de combustion.

Dans le cas des logements T4/T5 (avec deux salles de bains), la même gamme de chaudière à condensation, mais avec une puissance de 35 kW, a été retenu. Cette augmentation de puissance permet d’avoir un débit d’ECS supplémentaire dans ces logements. Ces chaudières sont également raccordées à des conduits 3CEp Multi +, de marque Poujoulat.

Dans le cas des maisons individuelles, les chaudières à condensation individuelles sont raccordées au système de ventouse verticale Dualis Condensation 80/125. Il en est de même pour les logements situés aux derniers étages des bâtiments.
Ces maisons respectant la RT2012, elles doivent intégrer une source d’énergie renouvelable dans leur système. Pour ce projet, la production d’énergie renouvelable est assurée par un module photovoltaïques, avec micro onduleurs intégrés aux panneaux photovoltaïques de chaque maison. Leur puissance nominale Pmax est de 255 Wc.

UNE MISE EN ŒUVRE SUR LE LONG TERME TRES BIEN ORGANISEE

Les différentes installations de chauffage et d’ECS, ainsi que les différents raccordements ont été réalisés sur une durée de 14 mois. L’entreprise SECOP est intervenue dès le début du projet.
La pose des conduits de fumées de collectifs 3CEp s’est faite entre le mois d’octobre 2016 et février 2017. Cette installation aura pris en moyenne 4 heures par logement. Ce produit existant depuis 10 ans, l’installateur maitrise parfaitement sa mise en œuvre comprenant : l’installation, l’essai d’étanchéité et un essai fumigène pour assurer la conformité de l’installation avant de fermer les gaines. Pour l’installation des ventouses verticales, il aura fallu 5 heures en moyenne par maison.
Dans ce type d’installation, il est essentiel d’avoir un installateur qui soit qualifiée. Pour la réalisation de « La Citadelle », le savoir-faire de l’installateur a permis d’avoir une installation optimale et sans difficultés, du système de chauffage et de l’ECS.
La maintenance de cette installation doit se faire par des personnes qualifiées, comme lors de sa mise en œuvre. L’entretien de la chaudière et la vérification des conduits collectifs est quant à elle à faire annuellement.

Bilan

Le coût total des travaux est de 5 880 k€ HT. Le poste de dépenses liés aux lots plomberie/ventilation/chauffage se situe autour des 670 k€ HT. A l’échelle du logement et en tenant compte seulement de l’installation de chauffage, d’ECS et du raccordement à la colonne gaz, le coût par logement a été estimé en moyenne autour des 4 000 €HT. Le coût du lot plomberie/chauffage/ventilation, climatisation se situe quant à lui autour des 9 000 €HT/logement.

RESULTATS PROMETTEURS DE L’ETUDE THERMIQUE POUR L’ENSEMBLE DU PROJET

Graphique de la consommation en énergie primaire des logements - CEGIBAT
Consommation en énergie primaire des logements

D’après l’étude menée par le bureau d’étude TECNIA Ingénierie, la consommation totale en énergie primaire pour les postes chauffage et ECS des différents logements de « La Citadelle », est illustrée dans le graphique ci-dessus. L’ensemble des maisons individuelles ont des consommations similaires en termes d’ECS et leur consommation de chauffage devrait se situer autour des 31 kWhep/m².an. Pour les bâtiments B et C, cette consommation sera de 26 kWhep/m².an et de 20 kWhep/m².an pour le bâtiment A. La quantité d'émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire se situe entre 11 et 14 kgéqCO2/m².an, en fonction du type logement. Sur ce projet, les émissions de GES devraient donc être faibles.

  Bbio Bbio Max Gain Cep Cep Max Gain
Bâtiments B et C 44,5 60 25,83% 59,6 60,2 1%
Bâtiment A 38,9 60 35,17% 51,5 57,5 10,43%
2 maisons T4 - Est 61,4 62,8 2,23% 46 52,8 12,88%
2 maisons T4 - Ouest 61,1 62,8 2,71% 47,3 52,8 10,42%
2 maisons T4 – 1 maison T3 60,9 64,5 5,58% 46,2 54,5 15,23%

 

Tableau consommation en énergie primaire des logements - CEGIBAT
Consommation en énergie primaire des logements

Dans cette réalisation, Bouygues Immobilier avait un double objectif :

  • Bâtiments B et C : respect des objectifs de base fixés par la RT2012
  • Bâtiment A : avoir un gain de l’ordre de 10% au niveau du Cep, par rapport aux objectifs de la RT2012

D’après les résultats présentés ci-dessus, ces objectifs sont atteints et même au-delà.

« La Citadelle » est un projet immobilier aux performances énergétiques prometteuses. En effet, l’ensemble des bâtiments et maisons individuelles auront une étiquette énergétique B et seront donc peu énergivores.
Il était primordial pour Bouygues Immobilier que cette construction respecte la RT2012. C’est donc tout naturellement que l’utilisation du gaz naturel comme source d’énergie pour le chauffage et l’ECS, s’est imposée comme solution de choix. De plus, il était essentiel que sur ce projet il y ait une individualisation au niveau énergétique. C’est pourquoi le choix de la chaudière à condensation individuelle était optimale dans cette réalisation.

Témoignages

Sur la réalisation « La Citadelle », le fait d’avoir des chaudières à condensation gaz naturel dans chaque logement entraine une individualisation énergétique des logements. Ainsi, ils sont autonomes en production de chauffage et ECS. Cette solution de chauffage central permet d’avoir une qualité de chauffe réellement différente par rapport à l’électrique ou d’autres sources d’énergie. Pour éviter une perte de place liée à l’installation des chaudières, il est important de prévoir une zone dédiée à leur mise en place, comme par exemple un cellier. En effet en son absence, la chaudière est installée dans la cuisine, ce qui est à l’origine d’un encombrement du plan de travail. Au cours de ce projet, GRDF a été un interlocuteur privilégié, nous permettant d’obtenir rapidement et sans difficulté la solution de raccordement.
Par Sébastien JOLY
Maître d’ouvrage, Chargé d’opérations immobilières Bouygues Immobilier
Sur le plan commercial du projet, nous n’avons pas eu de réticences de la part des futurs résidents à l’idée d’utiliser, comme solution de chauffage et production d’ECS, une chaudière à condensation gaz naturel. L’utilisation du gaz comme source d’énergie n’a absolument pas été une contrainte d’un point de vue commercial. Néanmoins, il sera important de faire un bilan de ce projet sur le plan énergétique, économique et sur les appétences vis-à-vis du gaz, une fois que les clients utiliseront cette solution sur plusieurs années.
Par Marie-Alexis BOIZARD
Maître d’ouvrage, Manager Projets Bouygues Immobilier
Notre rôle en tant que BET a été d’intervenir sur l’étude thermique du projet, pour valider le choix de la solution choisie en amont. Pour cela, plusieurs réunions ont été organisées avec le maître d’ouvrage Bouygues Immobilier. Ainsi, le choix de mettre en place des chaudières individuelles à condensation gaz naturel avec conduit 3CEp, a été le fruit d’une décision commune. D’autres réunions concernant la mise en œuvre des conduits, nous ont permis de suivre la réalisation du projet. D’un point de vue performance énergétique, l’ensemble du système de chauffage et d’ECS permet à ce projet de s’inscrire dans la RT2012, en respectant les normes mises en vigueur. De plus, les bâtiments sont compacts, ce qui ne nécessite pas d’avoir un bâtiment très isolé pour atteindre les objectifs fixés par la RT2012. Par ces différents aspects, une réelle optimisation du point de vue énergétique est observée.
Par Yohann BONNIN
Bureau d’études, Chargé d’études TECNIA Ingénierie
SECOP est une coopérative de production où tous les salariés sont associés. Notre entreprise de 32 salariés existe depuis 1981. Nos activités s’articulent autour de quatre grands axes que sont : la plomberie, le chauffage, la ventilation et la climatisation ; et ce dans tous les secteurs d’activités. Sur le projet « La Citadelle », nous avons réalisé les travaux d’installation des différentes chaudières à condensation et la pose des conduits 3CEp. C’est un système que nous avons l’habitude d’installer. En effet, nous connaissons très bien les produits du fait de notre partenariat de longue date avec les fabricants des équipements de chauffage et d’ECS. Cependant, en tant qu’installateur, nous nous interrogeons sur la pérennité de la partie conduit collectif évacuation des fumées. Ces conduits étant garantis 10 ans, nous pouvons donc nous demander comment l’installation sera dans 20/25 ans.
Par Franck LANDAIS
Installateur, Chargé d’affaires et conducteur de travaux SECOP
Votre avis sur cet article
Notez cet article :
Note moyenne :1 note
4/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
0 commentaire sur cet article