Produit

Tubes radiants

Mis à jour le
De la salle de théâtre à l’entrepôt, en passant par l’atelier industriel ou encore les gymnases, les bâtiments de grand volume sont très diversifiés. Une question se pose alors : vers quel type d’appareil s’orienter pour assurer un confort optimal, sachant qu’il existe des solutions de chauffage au gaz naturel adaptées à chaque besoin ? Focus sur les tubes radiants.
BÂTIMENTS TERTIAIRE
  • Commerce
  • Culture/loisirs
  • Gymnase
  • Logistique
USAGES
  • Chauffage

Fonctionnement des tubes radiants

Principe de fonctionnement des tubes radiants

Les tubes radiants fonctionnent selon le principe de rayonnement de tubes, traversés par des produits de combustion issus d’un brûleur intégré à l’équipement.

Des réflecteurs placés au-dessus des tubes peuvent être mis en place pour diriger le rayonnement vers la zone à chauffer. La température de surface est rapidement atteinte.

Les tubes radiants ont un fonctionnement similaire aux bandes (ou gaines) radiantes, mais les 2 types de produits sont destinés à répondre à des besoins différents :

  • Les tubes : leurs modèles (et donc la longueur) sont prédéfinis. Le brûleur gaz doit être placé à l’intérieur du bâtiment.
  • Les bandes (ou gaines) : elles peuvent être adaptées au projet du maître d’ouvrage, en fonction de la taille du bâtiment. Le brûleur est placé à l’extérieur du bâtiment.

Caractéristiques techniques des tubes radiants

  • Gamme de produits de 10 à 50 kW par brûleur (tubes en épingles en « U » ou linéaires en « I »)
  • Rendement thermique global de 85 à 90 % sur PCI avec évacuation des fumées, jusqu’à 94 % PCI en multi brûleur
  • Rendement de rayonnement de 45 à 65 %, jusqu’à 80 % avec capotage isolé
  • Dimensionnement : de 150 à 200 W/m² en première approche

Chaque brûleur se compose d’une chambre de combustion, d’un boîtier de commande et de régulation.  Les tubes radiants sont généralement raccordés à un conduit d’évacuation des fumées, obligatoire dans un établissement recevant du public (ERP).

Ventilation

En ERP, si l’air comburant est :
 

  • L’air du local : il faut prévoir au moins 10 m³/h par kW de puissance calorifique totale installée (c’est aussi fortement conseillé en non-ERP) et un renouvellement d’air hygiénique lié à l’occupation des locaux.
  • L’air extérieur : l’amenée d’air doit au moins être de 1,75 m³/h par kW de puissance calorifique totale installée si les appareils ne comportent pas un coupe-tirage ou un régulateur de tirage et de 3,5 m³/h dans le cas contraire (fortement conseillé en non-ERP).
Tube radiant
Tube radiant

Dimensionnement des tubes et bandes radiants


La surface « rayonnée » par un tube modulaire est comprise entre 50 m² et 160 m².

Environ 150 W/m² à 200 W/m² sont nécessaires (sauf pour les locaux ouverts tels que les terrasses de bars).

Le maximum autorisé en ERP est de 400 W/m²

Mise en œuvre des tubes radiants

Point réglementaire sur les tubes radiants

Point règlementaire : comme les brûleurs sont situés à l’intérieur du bâtiment à chauffer, l’installation de tubes radiants est interdite dans les entrepôts couverts soumis à la rubrique ICPE 1510 servant au stockage de matières combustibles. Dans tous les cas, il convient de se reporter à la règlementation correspondant au type de bâtiment. 

Implantation des tubes radiants

Les tubes radiants doivent être fixés à la structure du bâtiment par l’intermédiaire de dispositifs prévus par le fabricant (par chaînes ou pas câbles). La suspension d’un tube nécessite au moins trois points de fixation, qui devront présenter une résistance mécanique suffisante pour supporter le poids des appareils (chaîne en acier galvanisé ou inoxydable à maillon soudé de 3 mm).

Installateur

L’installation doit être faite par une entreprise agréée et équipée.

Maintenance des tubes radiants

Un entretien annuel est suffisant (obligatoire en ERP, cf. articles CH 57 et CH 58). Il consiste en :

  • La vérification des points de fixation et des systèmes d’accrochage, du nettoyage et du dépoussiérage de l’appareil
  • L’entretien du brûleur
  • L’entretien de l’extracteur
  • La vérification du bon fonctionnement de l’appareil

Indication tarifaire

 Le prix catalogue pour une solution composée de tubes radiants est compris entre 1 500 à 4 000 € HT, soit entre 140 et 240 €/kW fourni posé.

Fabricants

  • SCHWANK
  • SOLARONICS Chauffage
  • France Air
  • GAZ INDUSTRIE
  • Generfeu

Solutions utilisant ce produit

PAC absorption aérothermique et Chaudière à condensation

PAC absorption aérothermique et Chaudière à condensation & Radiant/Aérotherme

La solution est composée d’une part du couplage entre Pompe à chaleur (PAC) aérothermique et chaudière à condensation pour la production de chaleur et d’ECS, et d’autre part d’émetteurs de chaleur adaptés aux grands... Voir la solution
Tube radiant

Les tubes radiants

L’utilisation de tubes radiants comme solution de chauffage est recommandée dans tous les locaux où des solutions convectives (chauffage de l’air) occasionnent trop de consommations et/ou de pertes thermiques. Voir la solution
Votre avis sur cet article
Notez cet article :
Note moyenne :0 note
0/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
0 commentaire sur cet article