Dossier Technique

Rendement chaudière à condensation et température de retour chauffage

Mis à jour le

La température de retour chauffage impacte le rendement d’une chaudière à condensation au gaz naturel. Plus cette température est basse, meilleure est le rendement. Explications.

Rendement de combustion

Le graphique ci-dessous représente le rendement de combustion d’un brûleur en fonction de l’excès d’air contenu dans le mélange air-gaz naturel avant combustion. On y lit en abscisse la température humide des produits de combustion.

Pour un excès d’air de 20%, une température humide de 43 °C des produits de combustion donne un rendement de 105% PCI.

Rendement de combustion des appareils gaz naturel à condensation
Rendement de combustion des appareils gaz naturel à condensation

En assimilant les produits de combustion à de l’air humide, on peut donc placer ce point sur le diagramme de l’air humide, plus précisément sur la courbe de l’air saturé en eau, en prolongeant celle-ci. On place alors un second point, 107% de rendement par exemple pour une température humide des produits de combustion à 37°C. On peut ainsi placer sur le diagramme les différents rendements d’une chaufferie.

Les différents rendements sont obtenus en reportant la moitié de la distance entre le point 107% et 105%, parallèlement aux courbes à enthalpie constante du diagramme. On obtient ainsi le graphique ci-dessous.

Quantité d’eau contenue dans les produits de combustion en fonction du rendement combustion
Quantité d’eau contenue dans les produits de combustion en fonction du rendement combustion

Relation entre rendement de combustion et température de retour chauffage

On considère maintenant un écart de 5°C entre la température des produits de combustion et la température des retours chauffage. Si les produits de combustion sont à 25°C, les retours chauffage sont eux à 20°C car l’échange n’est pas parfait. Nous avons donc une relation entre la température de retour chauffage et le rendement de combustion pour les 8 points mesurés de 111 à 104%.

Excel extrapole ensuite la courbe à l’aide d’un polynôme. Le graphique suivant est ainsi obtenu.

Evolution du rendement de combustion en fonction des températures de retour chauffage.jpg
Evolution du rendement de combustion en fonction des températures de retour chauffage

Il est alors assez simple de déterminer le gain de rendement théorique entre deux températures de retour chauffage différentes.

Gain de rendement de combustion en fonction des températures de retour chauffage
Gain de rendement de combustion en fonction des températures de retour chauffage
Température de chauffage (°C) Gain de rendement (en %)
50 -
45 2,0 %
40 3,9 %
35 5,5 %
30 6,9 %
25 8,1 %
20 9,1 %
15 9,8 %
10 10,4%

 

Votre avis sur ce dossier
Notez ce dossier :
Note moyenne :6 notes
4/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
5 commentaires sur ce dossier
Par lecoq jean michel, le 22/10/2020 à 13:45
rendement de combustion

Bonjour,
Je cherche les équations permettant de calculer les pertes par les fumées dans le cas d'une chaudière classique et à condensation. J'ai cherché les information sur Legifrance, mais les équations sont introuvables.
Auriez vous un article ou des informations à ce sujet?
Merci et bonne journée

Par LES TERRES ROUGES, le 05/08/2020 à 11:25
rendement exceptionnel

Est-ce normal que l'indice énergétique à 19° soi 250 kWh EP et l'indice à 21° 188 kWh EP ?
J. GODARD