Réponse d'expert

N°213 : Dans les bâtiments d’habitation (individuel ou collectif), peut-on utiliser un brasage capillaire fort ou tendre pour réaliser une installation gaz ?

Mis à jour le

Oui. La réglementation gaz dans les bâtiments d’habitation spécifie que le brasage capillaire tendre peut être utilisé en majeur parti dans le domaine privatif et que le brasage capillaire fort peut être utilisé dans le domaine privatif et collectif.

1. Contexte réglementaire


Les articles 10 & 16 de l’arrêté du 23 février 2018 notifient les autorisations, ainsi que les interdictions concernant la brasure tendre.

Ces informations réglementaires permettent de définir également les installations gaz où la brasure forte est autorisée.

L’ATG B.524 indique que la brasure tendre ou forte est à réaliser pour des diamètres extérieurs des tubes en cuivre qui sont inférieurs ou égaux à 54 mm.

Brasage capillaire tendre : L’alliage d’apport est composé d’étain (De 45 à 96% selon NF EN ISO 3677 et NF A 81-362).

Brasage capillaire fort : L’alliage d’apport est composé d’argent (De 6 à 45% selon NF EN 1044 et NF A 81-362).

2. Conditions de mise en œuvre


La brasure tendre est interdite pour réaliser :

  • Des installations de gaz à usage collectif (Partie de l'installation d'un immeuble collectif comprise entre l'organe de coupure générale [OCG] inclus et les organes de coupure individuelle [OCI] inclus).
  • Des installations intérieures (appelées également des « installations après compteur gaz ») alimentées à une pression supérieure à 50 mbar.
  • L’assemblage des tubes de cuivre situés en partie commune.
  • La tuyauterie « Tige après compteur » (qui fait partie de l’installation intérieure) située en amont du robinet supplémentaire. Ce robinet est installé à l'intérieur de chaque logement, ou à l'extérieur et à proximité immédiate de la pénétration de la tige après compteur desservant le logement.
    (En immeuble d’habitation, cette configuration est présente lorsque les robinets des compteurs gaz sont situés dans un local compteurs ou un placard. Ils sont installés à un niveau différent des points de pénétration des tuyauteries gaz dans les logements).

La brasure tendre est autorisée, dans le cadre de modifications d’installations existantes, uniquement pour réaliser :

  • Des installations intérieures situées dans les habitations individuelles et alimentées à une pression au plus égale à 400 mbars,
  • Des installations intérieures situées dans des logements d’immeubles collectifs et alimentées à une pression au plus égale à 50 mbars.
  • Des réparations à l’identique sur des assemblages réalisés en brasage tendre.

La brasure tendre est autorisée pour réaliser :

  • Des installations intérieures (nommées également les installations après compteur gaz) alimentées à une pression inférieure ou égale à 50 mbar.

La brasure forte est autorisée pour réaliser :

  • Des installations de gaz à usage collectif.
  • Des installations intérieures qui sont alimentées à une pression supérieure à 50 mbars.
  • L’assemblage des tubes de cuivre situés en partie commune.
  • La tuyauterie « Tige après compteur » qui est située en amont du robinet supplémentaire.

 

Par conséquent, en maison individuelle, pour la réalisation d’une installation intérieure gaz neuve (En aval du compteur GRDF) et lorsque la pression de service délivrée est inférieure ou égale à 50 mbars, le brasage capillaire tendre est autorisé.
Le brasage capillaire fort est autorisé dans toutes les configurations jusqu’au DN 50.
Attention : Les reprises d’installations, réalisées initialement en brasage capillaire tendre, par un brasage capillaire fort peuvent entraîner des dommages sur les soudures tendres.

 

Textes réglementaires de référence

 

ATG B.524 : Spécifications des installations gaz combustibles « Tubes de cuivre et assemblages ».

 

Ces informations n'ont qu'un caractère documentaire et indicatif. L'internaute est seul responsable de l'usage et des interprétations qu'il en fait et notamment de leur adéquation à la situation qu'il rencontre, des résultats qu'il obtient, des conseils et actes qu'il en déduit et/ou émet.

Votre avis sur cet article
Notez cet article :
Note moyenne :0 note
0/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
0 commentaire sur cet article