Réglementation

PTG/PTGE : implantation des placards techniques gaz

Mis à jour le
Dans les immeubles collectifs neufs avec moins de 10 logements par cage d’escalier (2ème famille), les placards techniques gaz (PTG) sont très souvent une solution appropriée. Voici les points clés à connaître pour une implantation conforme.

Implantation

Un PTG peut-il être implanté dans les parties communes d’un bâtiment d’habitation ?

  • Oui, il peut l’être s’il répond aux conditions suivantes :
  • Être réservé exclusivement aux matériels gaz
  • Des dimensions ne permettent pas d’y séjourner porte fermée
  • Être réalisé, à l’exception des portes, en matériaux classés en catégorie M0 ou A2-s1, d0
  • Comporter des ventilations haute et basse (cf question suivante)

Un PTG peut-il être implanté à l’extérieur d’un bâtiment ?

Oui. Dans ce cas, il s’agit d’un PTGE (placard technique gaz équipé). Il est obligatoirement accolé au bâtiment, mais ne peut être encastré dans ses parois. Pour la réalisation de ce type d’ouvrage, le PTGE (ensemble préfabriqué) est disponible auprès des fournisseurs agréés par GRDF. Celui-ci peut être installé dans une niche permettant son remplacement.

Ventilation

Comment ventiler un PTG ?

Le PTG doit comporter : 

  • Un orifice d’amenée d’air de 100 cm² de section libre en partie basse donnant sur un espace ventilé ou aéré (voir schéma ci-dessous)
  • Un orifice d’évacuation de 100 cm² de section libre en partie haute donnant sur l’extérieur : soit directement, soit par un conduit réalisé en matériaux classés en catégorie M0 ou A2-s1, d0, soit par une gaine pour tige après compteur (voir schéma ci-dessous).
Placard technique gaz (PTG)
Placard technique gaz

L'alimentation en gaz

Comment alimenter en gaz un PTG en partie commune ?

L’alimentation en gaz se fait exclusivement en basse pression par l’intermédiaire d’une conduite d’immeuble (CI) reliée à un coffret de détente coupure.

Peut-on alimenter un PTGE en moyenne pression ?

Oui, étant donné qu’un PTGE doit être exclusivement installé en extérieur. Il peut être alimenté en MP, à condition d’être installé à 1 m d’un ouvrant ou d’un orifice de ventilation. S’il est alimenté en BP, cette distance sera réduite à 20 cm.

Les tiges après compteur

Qu’est-ce qu’une tige après compteur ?

Ce sont les tuyauteries à usage individuel d’allure rectiligne, verticales et regroupées en nappe. Elles relient les compteurs situés dans un PTG/PTGE aux appartements desservis. Elles font partie de l’installation intérieure.

Quel est le mode d’assemblage des tiges après compteur si elles sont en cuivre ?

Elles doivent obligatoirement être assemblées en brasure forte.

Quelles sont les conditions de passage des tiges après compteur ?

Elles ne peuvent être établies que dans l’une des conditions suivantes :

  • Dans une gaine commune (voir schéma)
  • Incorporées dans un mur
  • Extérieures en façade

Faut-il un organe de coupure supplémentaire quand on pénètre dans le logement ?

Oui, un robinet supplémentaire doit être installé sur la tige après compteur à l’intérieur de chaque logement ou à l’extérieur, et à proximité immédiate de la pénétration de la tige desservant le logement.

Réception

Quel certificat de conformité pour la mise en place de l’installation de gaz en PTG/PTGE ?

L’installateur a l’obligation de remplir un certificat de conformité modèle 1 pour la partie située entre le robinet 13.1 et le robinet 13.2 et de fournir un certificat d’étanchéité. Pour les PTGE, celui-ci est fourni avec le matériel.

Quel certificat pour des tiges après compteur ?

L’installateur a l’obligation de fournir un certificat de conformité pour chaque installation intérieure. Celle-ci commence à partir du compteur situé à l’intérieur du PTG/PTGE.

Télécharger le Guide de la distribution du Gaz – Spécifications de construction de l’alimentation en gaz de l’habitat individuel ou collectif
Télécharger le Guide de contrôle des installations de gaz à usage collectif neuves dans les immeubles collectifs d’habitation neufs ou existants

À retenir

  • Le Placard Technique Gaz Equipé est constitué d’une armoire métallique ou non et d’éléments entièrement construits et testés en usine. Le placard technique gaz regroupe généralement les compteurs de gaz desservant tous les logements d’une même cage d’escalier, dans un immeuble collectif.
Votre avis sur cet article
Notez cet article :
Note moyenne :3 notes
4/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
1 commentaire sur cet article
Par Renst, le 10/07/2017 à 10:15
Liaison équipotentielle
Bonjour
la mise à la terre du PTGE est elle réalisée par GRDF ou par le client ?
GRDF fournit il le kit de mise à la terre ?
Et enfin doit ont réaliser une liaison équipotentielle avec celle du bâtiment ?

merci :)