Réalisation

Chauffage au gaz naturel pour le garage Renault de Brie-des-Nations (77)

Mis à jour le

Carte d'identité

Date des travaux :
Mars 2015
Localité :
Noisiel (77)
Type de bâtiment :
Concession automobile
Superficie :
15 000 m²
Maître d'ouvrage : Max Havard, Président du groupe Havard
Architecte : Jan Hosek
Bureau d'études thermiques : Paul De Simone, Sinetic, Ajaccio (2A)
Consommations observées : 3650 kWh par une journée d’hiver ; 2250 kWh en été
Label : BBC RT 2005

Contexte

Le groupe Havard, détenu par la holding familiale Sofibrie, est une entreprise qui dirige un réseau de concessions automobiles multimarques en France. Pour assurer son développement et renforcer son organisation, le groupe Havard a engagé la construction d’une nouvelle unité de ventes et de services en Seine-et-Marne. « Brie des Nations Val d’Europe » a ainsi vu le jour en 2015 dans la ville de Chanteloup-en-Brie (77).

Désormais la plus grande de France, la nouvelle concession représente les marques Renault, Dacia, et Nissan sur près de 15 000 m2 d’espaces couverts. Le bâtiment relatif à la marque Renault comprend un grand espace d’exposition de véhicules neufs et d’occasion répartis sur deux niveaux. En dehors de ces espaces de vente, le bâtiment comprend différents espaces dédiés au service après-vente :

  • Un service Renault « minute », destiné aux particuliers
  • Un service Renault « Pro », destiné aux clients professionnels
  • Un magasin de stock de pièces réparti sur deux niveaux

Les réparations/prises en charge relèvent de la mécanique à la carrosserie, avec notamment la possibilité de repeindre tout ou partie de son véhicule.

Avec ce nouveau garage Renault, le concessionnaire souhaitait des équipements de chauffage permettant d’assurer un confort thermique pour les techniciens travaillant dans les ateliers en hiver, tout en limitant la consommation énergétique du bâtiment. De plus, les nouvelles cabines de peinture à installer devaient permettre d’assurer un service efficace et économique.

La solution retenue : équipements de chauffage au gaz «direct»

Afin d’atteindre les objectifs du label BBC selon la RT 2005, le groupe Havard s’est tourné vers le cabinet d’architecte Hosek, ainsi que le bureau d’étude thermique Sinetic. Une étude technico-économique a révélé un intérêt pour une solution de chauffage au gaz naturel.

Un confort de chauffage personnalisé en fonction des besoins des espaces

Le garage étant caractérisé par de grands volumes, il s’est avéré nécessaire de proposer une solution de chauffage adaptée à chaque partie du site, de sorte à limiter la consommation en énergie et assurer le confort des employés. De plus, le bâti étant relativement peu isolé, une solution de chauffage produisant une chaleur instantanée s’imposait, afin de produire de la chaleur dès l’ouverture quotidienne des locaux.

Avec une puissance totale de 300 kW, les systèmes de chauffage suivants ont été retenus :

  • des tubes radiants au gaz centralisé dans l’atelier mécanique et l’atelier carrosserie
  • des panneaux radiants gaz dans les cellules «services minute»,
  • des aérothermes gaz modulant dans le magasin pièces de rechange.

Les technologies décentralisées gaz retenues, rayonnantes ou à air soufflé, permettent de répondre aux besoins propres de chaque partie du site et d’assurer le confort attendu. Les installations de chauffage sont pilotées par une GTB, pour visualiser individuellement la consommation de chaque poste.

Nous détaillons ci-dessous le fonctionnement des différents équipements de chauffage.

Les tubes radiants au gaz centralisé

Tubes radiants au gaz centralisé au plafond des ateliers mécaniques
Tubes radiants au gaz centralisé au plafond des ateliers mécaniques

Afin de bénéficier d’une chaleur douce et uniformément répartie dans les ateliers de mécanique et de carrosserie, deux tubes radiants au gaz d’une puissance unitaire de 80 kW ont été installées. Les tubes émetteurs en acier sont portés à une température de 180°C par la combustion directe du gaz et la mise en circulation d’une partie des produits de combustion. Ces derniers sont issus du groupe de combustion, qui est positionné à l’extérieur du bâtiment pour faciliter l’évacuation des fumées et l’entretien du brûleur. Entouré d’un panneau réfléchissant la chaleur, les tubes sont suspendus au plafond sur plusieurs dizaines de mètres pour une bonne répartition de la chaleur.
Cette solution au gaz direct centralisé constitue un optimum entre investissement, consommation énergétique et coût d’entretien. En effet, la faible inertie du système permet d’obtenir une chaleur immédiate, et la température d’émission maxime le rayonnement tout en limitant les pertes convectives. De plus, les tubes et panneaux ne nécessitent aucun entretien.

Les panneaux radiants gaz

Deux panneaux radiants gaz naturel dans une cellule service minute.
Deux panneaux radiants gaz naturel dans une cellule service minute

Dans l’objectif de bénéficier d’une chaleur ciblée pour les employés situés dans un espace ouvert sur l’extérieur, 6 panneaux radiants au gaz naturel ont été installés dans les cellules « service minute ». D’une puissance unitaire de 6,2 kW, les panneaux radiants lumineux rayonnent de l’énergie via des plaquettes céramiques chauffées à 980°C par la combustion du gaz en direct. Le rayonnement infrarouge est dirigé vers la zone à chauffer grâce à des réflecteurs latéraux. Il est diffusé en lignes droites et se transforme en chaleur quand il rencontre des corps. Le panneau chauffe donc principalement les corps et non l’air ambiant, limitant ainsi les pertes thermiques. Les panneaux radiants assurent rapidement un niveau de confort constant et homogène : le temps de montée en régime est réduit à moins de 2 mn grâce aux composants céramiques. En outre, l’entretien est limité et la longévité assurée, grâce une conception simple avec peu de composants et aucune pièce mécanique en mouvement.

Les aérothermes gaz modulant

Aérotherme gaz modulant dans le magasin des pièces
Aérotherme gaz modulant dans le magasin des pièces.

Afin de bénéficier d’une production de chaleur instantanée, le magasin de pièces de rechange est chauffé grâce à deux aérothermes gaz modulant, d’une puissance unitaire de 46 kW. L’air, prélevé de l’intérieur ou de l’extérieur du bâtiment selon le réglage, se réchauffe au contact de l’échangeur avant d’être soufflé dans la pièce grâce au ventilateur. La combustion directe du gaz et les fumées de combustion permettent une montée rapide en température de l’échangeur. Grâce à sa grande longueur, l’échangeur tubulaire bénéficie d’un rendement minimum de 92 %. Le chauffage du magasin par soufflage d’air chaud est pertinent pour cet espace, puisqu’il est davantage fermé que les ateliers. Par ailleurs, les nuisances sonores associées au soufflage sont ici moins dérangeantes, car les employés y sont simplement de passage.

Equipements installés

Local

Nature

Marque/Modèle

Puissance totale

Service minute

6 panneaux radiants au gaz « direct »

SRII Solaronics

37.2 kW

Atelier mécanique

1 tube radiant au gaz naturel

TUBE ONE Solaronics

80 kW

Atelier carrosserie

1 tube radiant au gaz naturel

TUBE ONE Solaronics

80 kW

Magasin de pièces de rechange

2 aérothermes gaz modulant

AR 5H Solaronics

92 kW

Atelier peinture

2 cabines de peinture gaz

NC

600 kW

 

Récapitulatif des équipements installés
Récapitulatif des équipements installés

Bilan

Le coût total de la solution de chauffage est de l’ordre de 90 k€ HT. Il comprend la fourniture, la livraison et la pose des équipements.

Une consommation de gaz estimée en gaz tournée à 63 % sur la peinture

L’analyse fournie par l’installateur des équipements de chauffage a permis d’estimer les consommations de gaz pour les deux postes de consommations, à savoir le chauffage et la peinture.

Le fonctionnement des cabines de peinture étant très consommateur en énergie, des équipements au gaz naturel permettent de réduire la facture énergétique, par rapport au fioul ou l’électricité. La flexibilité d’approvisionnement et la stabilité des prix satisfont l’exploitant.

Répartition de la consommation annuelle en gaz
Répartition de la consommation annuelle en gaz

Témoignages

Le choix du gaz naturel pour le chauffage nous a permis de répondre aux exigences du label HQE selon la RT 2005. Les tubes et panneaux radiants, ainsi que les aérothermes permettent de répondre adaptée au besoin de chaque zone de travail. Dans les cellules minutes, il est même possible de travailler avec un confort optimal, avec la porte extérieure ouverte. En effet, les radiants gaz chauffent les corps situés dans le champ d’émission de l’équipement, et non l’air environnant.
Par Patrick Maréchal
Direction des ventes, Brie des Nations
Nous avons dimensionné l’isolation de sorte à limiter les pertes thermiques. Par exemple, en complément de la structure en béton, une isolation par l’extérieur composé de 20 cm de laine minérale et d’un bardage métallique a été disposée. Au vue des importants volumes, un chauffage au gaz s’imposait afin d’atteindre les objectifs du label, qui nous était imposé par la maîtrise d’ouvrage.
Par Paul De Simone
Ingénieur thermicien, BET Sinetic
Votre avis sur cet article
Notez cet article :
Note moyenne :3 notes
4/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
0 commentaire sur cet article