Dossier Technique

Vers une meilleure connaissance du besoin ECS en Tertiaire

Mis à jour le

Suite à la définition des nouveaux besoins ECS en résidentiel, le tertiaire se devait lui aussi de se remettre en question.

Quel est le réel besoin d’un EHPAD, d’un bureau, d’une prison, etc… ?

L’Ademe et Cegibat, en collaboration avec le Costic ont tenté de répondre à cette question en récupérant le maximum de données de consommation possible.

Malheureusement, même si nous n’avions jamais obtenu autant de données d’eau chaude sanitaire sur le tertiaire, le secteur étant trop vaste, nous ne sommes pas forcément arrivés à trouver une valeur et une seule.

D’où le titre de ce guide. Il n’apporte par forcément la valeur de besoin du secteur considéré mais illustre les paramètres influents, les bonnes questions que le concepteur doit se poser pour dimensionner son installation au plus près des besoins.

Quels secteurs sont passés en revue ?

 

La totalité des secteurs tertiaires sont passés en revue :

  • Les établissements de santé : EHPAD, hôpitaux, foyers, établissements pour personnes handicapées, résidences pour personnes agées.
  • Hôtellerie, restauration : en passant par les hôtels restaurants, les résidences hôtelières, la restaurations collectives mais aussi les bars et les restaurants classiques
  • Les établissements de sport et loisirs : piscines, gymnases, stades
  • Les prisons, l’enseignement, les bureaux, les campings, les foyers de jeunes travailleurs, les résidences étudiantes et les crèches.

 

Quels enseignements ?

 

En EHPAD par exemple, les usages cuisines et vaisselle peuvent représenter plus de 60% des besoins en haut chaude sanitaire du bâtiment. Devant ce chiffre, les bonnes questions à se poser sont donc :

  • La cuisine sera-elle faite sur place ? ou juste avec une liaison froide et des plats venant d’une cuisine centrale ?
  • Les machines à laver la vaisselle seront-elles alimentées en eau chaude sanitaire ou juste en eau froide ?
  • Le nombre de repas jour peut-il être très variable d’un jour à l’autre ?

Sur deux EHPAD instrumentés, l’alimentation ou non des machines à laver la vaisselle en eau chaude ou en eau froide font varier ce poste de 60% à 48% du besoin total des deux résidences.

Mais reconnaissons-le, à la conception de l’installation, le bureau d’étude n’aura pas forcément réponse à toutes ces questions.

Autre exemple et hôtel cette fois, le besoin d’ECS varie en fonction du nombre d’étoiles de l’établissement.

Il est évalué à 78 plus ou moins 21 litres à 40°C par nuitée sur 37 hôtels trois étoiles et à 108 plus ou moins 31 litres à 40°C par nuitée sur 42 hôtels quatre étoiles.

Par contre on note une grande variabilité entre les hôtels d’une même catégorie (même nombre d’étoiles). Cette variabilité est due principalement au comportement des clients (hôtel d’affaire ou de tourisme) ainsi qu’au équipement installés (taille des baignoires, présence ou non d’équipement balnéos). Cette variabilité peut aller de 1 à 2 sur un hôtel trois étoiles et de 1 à 3 sur un quatre étoiles.

Enfin en restauration collective, le besoin ECS varie de 2 à 23 litres d’ECS à 40°C par repas :

  • 2 à 3 litres pour une cuisine n’assurant que le réchauffage des repas en liaison froide, équipée de machines à laver la vaisselle alimentées en eau froide.
  • 10 à 25 litres par repas pour une cuisine préparant les repas sur place équipée de machine alimentées en ECS pour la vaisselle.

 

En conséquence

 

Vous trouverez dans ce guide la part que peut représenter les usages influents sur la consommation d’eau chaude sanitaire ainsi que la liste des questions à bien poser au maître d’ouvrage pour tenter de dimensionner au mieux.

Même si des valeurs types de besoins journaliers moyens à 40°C sont présentes à la fin du guide, la lecture du chapitre du bâtiment qui vous concerne vous apportera beaucoup d’informations.

Guide des besoins ECS en Tertiaire
Votre avis sur ce dossier
Notez ce dossier :
Note moyenne :1 note
5/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
0 commentaire sur ce dossier