Dossier Technique

La chaîne gazière : de l'extraction à la distribution du gaz naturel

Mis à jour le

Détails des infrastructures qui assurent la production, le transport, le stockage et la distribution du gaz naturel en France.

Le gaz naturel se trouve dans le sous-sol. Il doit donc être extrait, traité, puis acheminé jusqu’au point de consommation (industrie, immeuble, maison…). Voici les différents maillons de la chaîne gazière :

•    l’exploration-production de gisements terrestres ou offshore de gaz naturel ;
•    le transport via gazoducs ou méthaniers ;
•    le stockage dans des réservoirs souterrains ;
•    la distribution via le réseau basse et moyenne pression.

Ces activités évoluent dans un contexte soit régulé, soit concurrentiel, soit les deux.

De l'exploration-production à la fourniture : le chemin du gaz naturel
De l'exploration-production à la fourniture : le chemin du gaz naturel

Exploration-production du gaz naturel

Les principaux producteurs de gaz naturel au niveau mondial sont la Russie, les Etats-Unis, le Canada, l’Iran, le Qatar, la Norvège, la Chine, l’Arabie Saoudite et l’Indonésie. Ils représentent près de 65 % de la production mondiale.

En France, près de 50 % des approvisionnements sont d’origine européenne (Norvège et Pays-Bas). Les autres principaux pays fournisseurs se répartissent comme ci-après.

Les réserves actuellement prouvées sont de l’ordre de 70 ans (150 ans avec le gaz de schiste).

Principaux pays fournisseurs de la France en gaz naturel (2017, SOeS BP statistical review of world energy)
Principaux pays fournisseurs de la France en gaz naturel (2016, Gas in Focus)

Transport du gaz naturel

Une fois extrait, le transport du gaz naturel jusqu’en France s’effectue par voie terrestre via des gazoducs ou par voie maritime via des méthaniers. En France, 86 % du gaz naturel arrive par gazoducs et 14 % transite par les trois terminaux méthaniers de Montoir-de-Bretagne, Fos Cavaou et Fos Tonkin. Un quatrième terminal, actuellement en cours de construction à Dunkerque, entrera en fonctionnement d’ici 2016.

Les terminaux méthaniers

Un terminal a quatre fonctions principales :

  • la réception des navires méthaniers et le déchargement de leur cargaison 
  • le stockage du GNL dans les réservoirs cryogéniques (- 161° C  ) 
  • la regazéification du GNL  (par  simple réchauffement en utilisant la chaleur de l'eau de mer) en fonction des besoins du réseau 
  • l’émission sur le réseau de transport national de gaz naturel
A noter

A -161 °C sous pression atmosphérique, le gaz naturel occupe un volume 600 fois plus faible qu’à température ambiante.

Le transport du gaz naturel par gazoducs

Le réseau de transport de gaz naturel à haute pression (90 bars maximum) est constitué de plus de 32 000 km de gazoducs (canalisations de 80 à 1 200 mm de diamètre). Les gazoducs sont enterrés à une profondeur de l’ordre d’un mètre dans le sol pour que le paysage ne soit pas dénaturé. Seules des bornes jaunes et des balises jaunes indiquent la présence de l’une de ces canalisations.

Il existe deux gestionnaires de réseaux de transport (GRT) de gaz naturel en France :

  • GRTgaz, filiale d’ENGIE, qui gère le réseau de gaz B (bas pouvoir calorifique) dans le Nord du pays et la majeure partie du réseau de gaz H (haut pouvoir calorifique) soit 86 % du réseau 
  • TIGF, filiale de TOTAL, qui gère le réseau de gaz H  dans le Sud-Ouest du pays, soit 14 % du réseau
Le réseau de transport de gaz naturel en France
Le réseau de transport de gaz naturel en France

Stockage du gaz naturel

Les stockages souterrains du gaz naturel sont utilisés pour adapter les approvisionnements, qui se font de manière régulière tout au long de l’année, à la consommation des clients finaux, qui elle, est saisonnière (augmentant quand les températures baissent). Les stockages sont donc remplis en été et le gaz y est prélevé en hiver, en particulier les jours de grand froid.

Le stockage du gaz naturel est ainsi un élément essentiel de la sécurité d’approvisionnement; il est un outil indispensable de flexibilité qui permet notamment de contribuer à l’équilibrage des réseaux.

Le gaz naturel est stocké dans des poches souterraines naturelles, à une profondeur variant de 400 à 1600 m. La France dispose de 16 sites de stockage pour le gaz naturel qui peuvent renfermer l’équivalent de 20 % de la consommation annuelle nationale.

Sites de stockage du gaz naturel sur le territoire français
Sites de stockage du gaz naturel sur le territoire français

Distribution du gaz naturel

La desserte du gaz naturel en aval du réseau de transport jusqu’aux consommateurs domestiques, tertiaires ou petits industriels, s’effectue par les réseaux de distribution qui acheminent le gaz naturel à basse pression.

La distribution du gaz naturel en chiffres

• 11 millions de consommateurs
• Plus de 9 500 communes desservies (soit environ 80 % de la population)
• 196 940 km de réseau de distribution (le plus long d’Europe )

Les clients sont alimentés par 25 gestionnaires de réseaux de distribution (GRD) de gaz naturel, de tailles très inégales :

  • GRDF (Gaz Réseau Distribution France, filiale distribution d’ENGIE) assure la distribution de plus de 96 % du marché 
  • 24 GRD, aussi appelés entreprises locales de distribution (ELD). Parmi elles, Régaz (Bordeaux) et Réseau GDS (Strasbourg) assurent chacun la distribution d'environ 1,5 % du marché. Les 22 autres ELD se partageant 1 % du marché
     
A savoir

Les réseaux de distribution sont la propriété des collectivités : la distribution de gaz naturel en réseau est assurée dans le cadre de concessions. Chaque commune confie ainsi à un GRD l'exploitation des réseaux sur son territoire. Depuis 2003, les collectivités locales ne disposant pas d'un réseau public de distribution de gaz sur leur commune peuvent choisir un distributeur de gaz dans le cadre d'une mise en concurrence qu'elles initient.
Définitions
Votre avis sur ce dossier
Notez ce dossier :
Note moyenne :18 notes
5/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
0 commentaire sur ce dossier