Réponse d'expert

N°131 : Au regard du référentiel Energie Carbone, le remplacement d’un composant est-il pris en compte dans le calcul de l’indicateur carbone ?

Mis à jour le

Oui, le remplacement d’un composant est pris en compte dans du calcul de l’indicateur Carbone.

Comment est pris en compte le remplacement d’un composant ?

L’ensemble des composants du bâtiment et de sa parcelle sont rattachés au contributeur « Produits de construction et équipements ». A chaque composant installé dans le bâtiment est associé :
 

  • une donnée environnementale
  • une quantité précise mise en œuvre
  • une durée de vite typique pour le produit considéré
     

L’ensemble de ces données permet de calculer l’impact environnemental associé sur 50 ans (durée retenue pour l’analyse de cycle de vie), comme indiqué dans le schéma ci-dessous.

Calcul du remplacement d’un composant
Calcul du remplacement d’un composant

Ainsi, un composant disposant d’un impact faible mais également d’une durée de vie faible, sera renouvelé fréquemment et présentera donc un impact environnemental sur 50 ans élevé incitant à raisonner de manière globale et  donc sur le cycle de vie.

Où trouver la durée de vie d’un composant ?

La durée de vie d’un composant est renseignée dans chaque FDES ou PEP. Si le composant n’en dispose pas, l’information est récupérable dans le Module de Donnée Environnementale Générique par Défaut référencé dans la base INIES.

A titre d’exemple, la chaudière à condensation ne dispose pas à ce jour de sa fiche PEP. Par conséquent, le MDEGD de la chaudière à condensation murale fonctionnant au gaz naturel et d’une puissance de 25 kW indique une durée de vie de référence du produit de 16 ans . Ainsi, le nombre de renouvellement est de 3,1 (= 50/16). En savoir plus.

Dans le cas d’une installation solaire photovoltaïque composée de 6,45 m² de panneaux monocristallins (P=1 kWc), le nombre de renouvellement est de 1,67 (=50/30). En savoir plus

Comme le précise la méthode d’évaluation de la performance énergétique et environnementale du référentiel Energie Carbone, la durée de vie de référence de la donnée environnementale associée au produit ou à l’équipement doit être considérée par défaut. La modification à la hausse de la durée de vie d’un composant n’est pas autorisée. La modification à la baisse de la durée de vie d’un composant doit être justifiée.

Vers une fiabilisation des données environnementales ?

Dans le cadre de l’expérimentation Energie Carbone, et en complément de la mesure de la performance énergétique, une nouvelle méthode de calcul est entrée en vigueur pour mesurer la performance environnementale d’un projet. Cette nouveauté nécessite d’avoir à disposition des données renseignées dans une fiche vérifiée par une tierce partie indépendante.

Ces informations n'ont qu'un caractère documentaire et indicatif. L'internaute est seul responsable de l'usage et des interprétations qu'il en fait et notamment de leur adéquation à la situation qu'il rencontre, des résultats qu'il obtient, des conseils et actes qu'il en déduit et/ou émet. 

Définitions
Votre avis sur cet article
Notez cet article :
Note moyenne :2 notes
5/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
0 commentaire sur cet article