Réponse d'expert

N°181 : Le surdimensionnement d’une chaufferie a-t-il un impact sur le comportement de celle-ci ?

Mis à jour le

Oui, une étude réalisée avec le Cetiat montre que le surdimensionnement d’une chaufferie a une incidence forte sur le nombre de cycles marche/arrêt des générateurs et donc sur l’usure plus ou moins rapides de ceux-ci.

La simulation réalisée sur un bâtiment RT2012 de 90 logements montre en effet que le nombre de cycles marche/arrêt varie :

  • 5 900 cycles pour une installation dimensionnée avec une puissance donnée P
  • à plus de 27 000 cycles pour la même installation mais dimensionnée avec une puissance 5 fois supérieure.
Nombre de cycles marche/arrêt en fonction de la puissance de la chaufferie
Nombre de cycles marche/arrêt en fonction de la puissance de la chaufferie

Un zoom autour de la puissance 2,5 P montre qu’une hausse de 10% de la puissance installée entraine une augmentation de 20% du nombre de cycles. Donc une très forte incidence de la surpuissance sur le nombre de cycles des chaudières.

Nombre moyen de cycles marche/arrêt par chaudière
Nombre moyen de cycles marche/arrêt par chaudière
Votre avis sur cet article
Notez cet article :
Note moyenne :4 notes
5/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
0 commentaire sur cet article