Réponse d'expert

N°169 : Le changement d’une chaudière raccordée sur un 3CEp impose-t-il un remplacement à l’identique de l’appareil ?

Mis à jour le

Oui, le changement d’une chaudière raccordée à un 3CEp nécessite un remplacement à l’identique afin d’éviter toute incidence sur le fonctionnement du système d’évacuation des produits de combustion en place.

L’installation d’une chaudière plus puissante peut impacter le fonctionnement des autres chaudières raccordées sur le 3CEp. En effet, la pression des fumées délivrée par la nouvelle chaudière à pleine puissance, dans le conduit collecteur, peut contrarier la bonne évacuation des produits de combustion des chaudières situées au-dessus (lorsque ces dernières fonctionnent à puissance réduite).

Rappel sur la logique de dimensionnement d’un système 3CEp

Pour rappel, le dimensionnement d’un conduit 3CEp est réalisé selon les règles de calcul de la NF EN 13384-2. Ce dimensionnement nécessite le recueil de plusieurs types d’informations tant sur les caractéristiques techniques des chaudières initialement prévues que sur le conduit 3CEp.

Caractéristiques des chaudières

  • Le nombre d’appareils raccordés
  • Le débit massique ou volumique des produits de combustion [kg/s] ou [m3/s]
  • Les  pressions disponibles à la à la buse de l’appareil
  • Le taux de CO2 [%] et d’O2 [%]
  • La température des produits de combustion [°C]
  • Les caractéristiques du conduit de raccordement (longueur, diamètre, hauteur)

Caractéristiques pour le conduit 3CEp à installer

  • Nombre d’étages et hauteur de chacun
  • Nombres et types de dévoiements éventuels à chaque étage
  • Caractéristiques et position du terminal

Ces caractéristiques permettent de déterminer les pertes de charge du conduit d’EVAPDC ainsi que l’effet du tirage induit par la hauteur verticale totale du conduit.

Les informations ci-dessus permettent d’aboutir à la définition des caractéristiques minimales du conduit pour que l’installation fonctionne correctement. Ainsi, on comprend aisément que le système a été spécifiquement dimensionné pour une situation donnée. Toute modification, aura pour conséquence de remettre en cause ce dimensionnement.

Démarche à suivre

Cette situation peut se rencontrer lorsqu’un copropriétaire décide isolement de remplacer la chaudière de son logement. Le cas échéant, l’installateur doit, après vérification que l’appareil est raccordé à un conduit collectif de type 3CEp, faire le remplacement à l’identique et ce, afin de garantir la validité des caractéristiques du système EVAPDC défini suite au dimensionnement initial.

Pour s’assurer du bon remplacement de l’équipement, il y a lieu de se référer à la plaque signalétique présente sur le produit installé afin de connaitre la marque, la puissance et le type de chaudière (C42, C43, C82 et C83).

Attention, du bon réglage de l’appareil dépend le bon fonctionnement de l’ensemble de l’installation. Lors de la mise en service de l’appareil, il peut être nécessaire de régler la puissance minimum initialement validée (pour assurer l’amenée d’air comburant et l’évacuation des produits de combustion de chaque appareil raccordé, dans toutes les conditions de fonctionnement). Pour ce faire, l’installateur doit, avant dépose de l’équipement en place, relever la valeur de la puissance minimale (ou le taux de modulation maximal) déterminée pour l’appareil.

Nota : Dans l’impossibilité de remplacer à l’identique l’appareil en place (ex : mise en place d’un appareil plus puissant pour répondre à de nouveaux besoins), il faut alors s’assurer que le raccordement de la nouvelle chaudière sur le conduit 3CEp existant permet toujours d’évacuer les produits de combustion de l’ensemble des générateurs raccordés, dans tous les cas de figure. Cela équivaut à réaliser un nouveau dimensionnement de l’installation, avec de nouvelles données d’entrée (nouvelle chaudière installée avec ses puissances mini et maxi, sa pression disponible à la buse…). De cette manière, on valide ou non la possibilité de raccordement de l’appareil sélectionné selon la norme de dimensionnement en vigueur.
Nota : Dans l’hypothèse d’un remplacement de l’intégralité des d’appareils gaz à condensation raccordés à un conduit 3CEp (situation d’un bailleur), un nouveau dimensionnement doit être réalisé pour valider ou non la réutilisation du conduit 3CEp existant. Ce dimensionnement doit être fait en considérant la configuration envisagée et les caractéristiques des appareils raccordés. Si le dimensionnement aboutit à la sélection d’un diamètre supérieur à celui du conduit en place, ce dernier devra alors être déposé et remplacé par un conduit au diamètre et caractéristiques adaptés.

Ces informations n'ont qu'un caractère documentaire et indicatif. L'internaute est seul responsable de l'usage et des interprétations qu'il en fait et notamment de leur adéquation à la situation qu'il rencontre, des résultats qu'il obtient, des conseils et actes qu'il en déduit et/ou émet.

Votre avis sur cet article
Notez cet article :
Note moyenne :2 notes
5/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
0 commentaire sur cet article