Réponse d'expert

N°166 : Lors de l’installation d’un appareil de cuisson à gaz dans un logement individuel équipé d’un dispositif de VMC, est-il nécessaire de créer une amenée d’air ?

Mis à jour le

Non, si la ventilation du logement est conforme à la réglementation et aux normes de conception alors il n’est pas nécessaire de prévoir une amenée d’air supplémentaire au travers d’une paroi. D’ailleurs, cette configuration est à proscrire et demeure interdite.

Schéma de la ventilation à prévoir avec un appareil à cuisson gaz et une VMC
Schéma de la ventilation à prévoir avec un appareil à cuisson gaz et une VMC

La ventilation générale et permanente

L’arrêté du 24 mars 1982 modifié définit les exigences réglementaires obligatoires pour la conception d’une installation de ventilation en logement individuel. Le NF DTU 68.3 définit les conditions de conception et de mise en œuvre des installations de ventilation.

Ce système de ventilation générale et permanente consiste :

Schéma de principe de la ventilation générale et permanente en logement
Schéma de principe de la ventilation générale et permanente en logement

L’introduction d’air neuf par les pièces de vie est assuré par des réglettes placées sur les huisseries. Sur celles-ci sont indiquées le débit d’amenée d’air qu’elles peuvent garantir (pour un delta ou une dépression de 20 Pa)

Réglettes d’amenée d’air placées sur les huisseries
Réglettes d’amenée d’air placées sur les huisseries

Ensuite la circulation vers les autres pièces se fait généralement par détalonnage de porte.

Enfin, la ventilation dans les pièces de service est généralement assurée par un dispositif mécanique. Celui-ci met en dépression (20 Pa) le logement et garantit la bonne extraction de l’air vicié.

Coexistence entre un appareil de cuisson et un système de ventilation

Les conditions de mise en œuvre et de coexistence entre les dispositifs de ventilation et les appareils à gaz raccordés à un conduit de fumée (type B) ou non (type A), sont décrit dans le NF DTU 61.1. Le §9.1 de la partie 5 de ce document. Il proscrit la création d’une amenée d’air directe dans une pièce de service dans un logement pourvu d’une ventilation générale permanente.

Ces 2 dispositifs ne sont pas compatibles. La création d’une ouverture dans une pièce de service équipée d’un extracteur perturberait le fonctionnement du dispositif de ventilation générale et permanente. Elle pourrait par exemple faire chuter la dépression nécessaire à la bonne ventilation du logement (impact sur le balayage du logement de par un fonctionnement en vase clos dans la cuisine).

Ces informations n'ont qu'un caractère documentaire et indicatif. L'internaute est seul responsable de l'usage et des interprétations qu'il en fait et notamment de leur adéquation à la situation qu'il rencontre, des résultats qu'il obtient, des conseils et actes qu'il en déduit et/ou émet.

Votre avis sur cet article
Notez cet article :
Note moyenne :5 notes
5/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
3 commentaires sur cet article
Par Didier DROUAUD, le 26/11/2018 à 09:43
cuisson à gaz dans un logement individuel équipé d’une VMC

Je trouve que l'exemple est un peu tronqué et ne correspond pas à la réalité des situations généralement rencontrée.

Normalement au dessus de la plaque de cuisson on trouve une hotte d'évacuation. Si on veut faire sortir les vapeurs de cuisine directement à l'extérieur, comment réaliser ce système??


Par Cegibat, le 26/11/2018 à 13:58
Réponse d'Expert N°166

Bonjour,



Le débit d’extraction d’une hotte motorisée et évacuant l’air vicié /graisse sur l’extérieur, n’est pas prise en compte dans le dimensionnement du débit d’air d’un système de ventilation générale et permanente (VMC) à assurer en présence d’une appareil cuisson gaz. Il est vrai que ce débit demeure conséquent, cependant ce dispositif d’extraction ne fonctionne que de manière ponctuelle. Hors période de cuisson, ces hottes, dont la plupart sont équipées d’un clapet, ne participent pas à la ventilation du local. D’autre part, nombre de hottes installées fonctionnent par air recyclé (présence d’un filtre à charbon). Dans cette configuration la hotte ne participe pas à la ventilation du local.



A noter : Dans le cas d’une ventilation pièce par pièce, cette hotte peut, sous conditions (hauteur, absence de clapet, section du conduit de 100 cm2), répondre à l’exigence de sortie d’air en présence d’un appareil à gaz de type A (appareil de cuisson).



Cordialement,



L’équipe Cegibat