Réponse d'expert

N°212 : Dans les immeubles de 2ème famille, l’alimentation en air de la gaine peut-elle être réalisée à partir d’une partie commune située derrière un sas ?

Mis à jour le

Oui, il est possible de prendre l’air directement dans la pièce ou est implanté la gaine contenant la conduite montante.

Le local situé directement après le sas est considéré comme un espace aéré.

Notre expert vous répond en vidéo

Illustration

Alimentation en air d'une colonne montante

Nota : En sa partie inférieure la gaine contenant la conduite montante comporte une entrée d’air assurée par un orifice ou un conduit d’une section libre minimale de 100 cm2 prenant l’air soit directement à l’extérieur de l’immeuble, soit dans un local ventilé ou une partie commune ventilée ou aérée. L’orifice d’entrée d’air peut être constitué par un espace libre sous la porte de visite située au niveau le plus bas, lorsque cette porte donne sur une partie commune ventilée ou aérée

 

Contexte réglementaire

 

Les conditions de ventilation d’une gaine contenant une conduite montante sont définies dans le guide 53.2. Cet article vaut présomption de conformité à l’article 10.1.4 de l’arrêté du 23 février 2018.

Le guide 48.2 définit une partie commune fermée par un sas comme aérée lorsque les portes du sas peuvent être maintenues ouvertes simultanément.

En revanche pour les immeubles de 3ème famille l’article 53 de l’arrêté du 31 janvier 1986 rend obligatoire l’amenée d’air dans un espace ventilé.

 

Ces informations n'ont qu'un caractère documentaire et indicatif. L'internaute est seul responsable de l'usage et des interprétations qu'il en fait et notamment de leur adéquation à la situation qu'il rencontre, des résultats qu'il obtient, des conseils et actes qu'il en déduit et/ou émet.

Votre avis sur cet article
Notez cet article :
Note moyenne :0 note
0/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
0 commentaire sur cet article