Dossier Technique

Rendement chaudière à condensation et quantité de condensats

Mis à jour le

La quantité de condensats produite par une chaudière à condensation dépend de son rendement. Explications.

La quantité d’eau contenue dans les fumées est de 167 g d’eau par kWh PCI c’est-à-dire :

  • 1720 g d’eau par Nm3 de gaz
  • 1756 g d’eau par m3 de gaz relevé sur un compteur en 21 mbar
  • 2236 g d’eau par m3 de gaz relevé sur un compteur en 300 mbar

Si on considère que ces quantités sont les quantités maximales récupérables (donc à 111% PCI de rendement), qu’à 100% de rendement on ne récupère aucune eau et enfin que la variation est linéaire entre ces deux points, on peut donc en déduire la quantité d’eau récupérée à pour chaque rendement de l’installation.

 

Température retour chauffage Température fumées Rendement Quantité de condensats en g/Nm3 de gaz Quantité de condensats en g/m3 de gaz à 21 mbar Quantité de condensats en g/m3 de gaz à 300 mbar
10 15 111 1720 1756 2236
17 22 110 1564 1597 2033
24 29 109 1407 1437 1830
29 34 108 1251 1277 1626
32 37 107 1095 1118 1423
35 40 106 938 958 1220
38 43 105 782 798 1016
42 47 104 625 639 813
44 49 103 472 482 614
46 51 102 350 358 456
47 52 102 288 294 374
48 53 101 224 228 291
49 54 101 158 162 206
Quantité d’eau récupérée en fonction du rendement de combustion
Quantité de condensats récupérée en fonction du rendement de combustion
En relevant le compteur gaz de l’installation et en plaçant un bac sous l’évacuation des condensats, nous pouvons donc déduire le rendement de combustion d’un générateur en pesant la quantité d’eau récupérée aux condensats entre deux index du compteur gaz.
Télécharger la courbe indiquant la quantité d’eau récupérée en fonction du rendement de combustion
Votre avis sur ce dossier
Notez ce dossier :
Note moyenne :1 note
5/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
0 commentaire sur ce dossier