Créer votre compte pour consulter la revue Vecteur Gaz...
...et profiter de tous les avantages du compte Cegibat :
accéder aux fiches pratiques
gérez vos inscriptions aux Débats Cegibat
savegarder vos simulations
Actualité

Les garanties d’origine assurent la traçabilité du biométhane

Mis à jour le
4.8/5 (10 avis)
4.8/5

Pour neutraliser ses émissions de CO2, il est possible de choisir une fourniture de gaz compensée carbone ou d’opter pour une fourniture de biométhane garanti d’origine renouvelable. À quoi correspondent ces deux dénominations ? Quels sont les avantages respectifs des deux offres ? Comment et pourquoi souscrire une offre biométhane ? Nous avons fait le point avec les représentants de trois fournisseurs de gaz en France.

Qu’est-ce qu’une offre de biométhane en garantie d’origine ?

Inès Boughammoura : La garantie d’origine est un certificat attestant qu’une unité de méthanisation en France a produit et injecté 1 MWh PCS de biométhane dans le réseau public de gaz. Elle permet la traçabilité de cette énergie, une fois mélangée au gaz naturel, de l’installation de production jusqu’au site de consommation. Une offre de fourniture 100 % gaz vert, certifiée par des garanties d’origine, atteste ainsi au client final que l’équivalent de sa consommation de gaz a été produit par une installation de méthanisation et injecté dans le réseau de gaz naturel.

Quelle est la différence avec une offre compensée carbone ?

I. B. : La compensation carbone propose une panoplie de projets pour réduire les émissions de carbone issues de la consommation de gaz naturel : reforestation, production d’énergie renouvelable…
Mais il est souvent difficile pour le client de connaître le projet de compensation. À cette opacité s’ajoute aussi un éloignement géographique des projets, là où la méthanisation prend place sur le territoire français et a des externalités positives en plus du bilan carbone (relocalisation de l’activité économique, notamment agricole, et valorisation des déchets). Par ailleurs, la compensation carbone n’est pas garantie : un incendie de forêt à la suite d’un programme de reforestation, par exemple, peut l’annuler.

Adrien Zyngerman : L’offre compensation carbone s’adresse aux clients qui souhaitent amorcer un premier pas vers la transition énergétique alors que nos solutions biométhane s’ancrent véritablement dans une façon plus vertueuse de consommer l’énergie.
L’offre compensée carbone est une offre de fourniture de gaz naturel « gris » dont les émissions sont compensées par des projets de captation de CO2, généralement dans des pays en développement. Avec l’offre de biométhane, on consomme du gaz d’origine renouvelable et local au lieu du gaz naturel : les émissions de CO2 ne sont pas simplement compensées mais réellement évitées. L’économie de CO2 est immédiate, et non pas étalée sur plusieurs années.

Charles Tartier : Ces deux offres s’adressent à des clients différents. Certains clients souhaitent compenser leur consommation de gaz naturel, qui émet 227 g CO2/MWh, par des projets vertueux pour l’environnement. D’autres veulent consommer un gaz vert produit en France. La garantie d’origine permet de tracer la provenance du gaz et certifie qu’il est renouvelable.

Quel est l’écart de prix entre ces deux offres ?

A. Z. : Le surcoût d’une offre compensée carbone est très limité par rapport à une fourniture de gaz classique, moins de 1 % du coût final. Selon les contrats et usages choisis, les offres de biométhane engendrent des surcoûts plus significatifs (de quelques % à plus de 20 %) liés à une taxation française en faveur de la juste rémunération de nos producteurs et du développement de la filière. Combien de clients avez-vous à ce jour pour le biométhane ?

I. B. : Save est pionnière dans les offres de gaz vert, reliant le consommateur à son producteur en circuits courts. Nous sommes positionnés sur la fourniture aux professionnels avec plus de 1 200 clients en gaz vert, ce qui devrait représenter en 2021 plus de 1 TWh de biométhane vendu.

A. Z. : En volume, le biométhane représente 1 à 2 % des 40 TWh de gaz naturel vendus par Engie Entreprises & Collectivités. Nous visons 10 % d’ici à cinq ans. Les premières ventes ont été plutôt à destination de gros consommateurs d’énergie. Nous nous adressons désormais à tous les consommateurs, dont les particuliers qui sont déjà 5 000 à avoir adhéré à l’offre depuis cet hiver.

C. T. : Nous avons encore peu de clients en biométhane, ce qui est aussi lié à la faible disponibilité actuelle de ce gaz renouvelable. Ils proviennent de secteurs d’activité tels que l’agro-alimentaire, l’aviation/aéronautique, le luxe, qui sont très attentifs à leur impact environnemental et sont prêts à payer plus cher pour décarboner leur process de fabrication.

Est-il compliqué de souscrire à une offre de biométhane ?

I. B. : Il est très simple de consommer du gaz vert. C’est comme une fourniture en gaz classique, avec lecertificat de garantie d’origine en plus. Il est même possible de conserver son contrat de gaz et d’acheter uniquement les garanties d’origine !

A. Z. : Le client choisit simplement le pourcentage de biométhane qu’il souhaite intégrer à son offre de fourniture, entre 10 % et 100 %. Pour le particulier, c’est une option sur le site Internet d’Engie qui se pilote par tranche de 5 %, sans engagement.

C. T. : Cette année, nous allons lancer l’Offre Gaz Vert : une vente en ligne de gaz naturel avec une part de biométhane qui s’adresse aux TPE/PME, artisans et commerçants. La souscription se fait en ligne en quelques minutes. Cela donne la possibilité aux petites entreprises de soutenir le développement des énergies vertes sur le territoire.

 

 

A RETENIR

- Le biométhane garanti d’origine est un gaz renouvelable produit en France par des unités de méthanisation. Plusieurs fournisseurs proposent aujourd’hui une offre de biométhane certifiée par le mécanisme des garanties d’origine. Le prix de ce gaz vert est plus élevé que celui du gaz naturel compensé carbone.
- Avec une offre compensée carbone, les émissions de CO2 liées à la consommation de gaz naturel sont compensées par le financement de projets verts (production d’énergie renouvelable, reforestation…), généralement dans des pays en développement.
     Le gaz vert diminue de 80 % les émissions de CO2 sur la consommation de gaz. C’est souvent le meilleur levier de verdissement des usages carburant et chaleur.
Inès BOUGHAMMOURA
Responsable biométhane - SAVE
     La production française de biométhane représente près de 2,5 TWh en 2020 et devrait atteindre 12 à 15 TWh en 2023, soit l’équivalent de la consommation des logements neufs construits ces 15 dernières années.
Adrien ZYNGERMAN
Responsable agence France biométhane – Engie
     Nous avons noué des partenariats avec 33 producteurs français de biométhane, avec l’engagement d’acheter la totalité de leur production sur 15 ans.
Charles TARTIER
Responsable développement nouveaux marchés - Endesa

* GRDF vous accompagne quel que soit votre fournisseur. Veuillez trouver la liste d’autres fournisseurs d’énergie sur le site énergie-info - Site d'information du médiateur national de l'énergie (energie-info.fr)

MA NOTE