Réponse d'expert

N°55 : Est-il possible de réguler la température dans un logement équipé d’un poêle à bûches et d’une chaudière à condensation sans créer d’inconfort pour l’occupant ?

Mis à jour le

Oui, il est possible de réguler la température dans un logement équipé d’un poêle à bûches et d’une chaudière à condensation sans créer d’inconfort pour l’occupant par la mise en place d’une régulation multizone.

Définition d'une régulation multizone

La régulation multizone a pour missions principales :

  • d’individualiser la température de confort dans chacune des zones thermiques créées ; on appelle zone thermique, une zone bénéficiant de son système d’émission individuel avec mesure de la température d’ambiance via une sonde.
  • de prendre en compte les apports de chaleur internes et externes pour adapter le régime de température alimentant les émetteurs
  • de générer par conséquent des économies d’énergie à confort constant

 

Problématique dans une installation "classique" avec régulation monozone

L’installation de chauffage se décompose comme suit : 

  • la chaudière à condensation est le générateur principal de chauffage
  • les radiateurs, installés dans chacune des pièces, sont alimentés par la chaudière à condensation
  • une sonde d’ambiance est installée dans la pièce de vie pour assurer le maintien en température de confort
  • le poêle à bûche également installé dans la pièce de vie, assure un complément de chauffage, en priorité dans la pièce dans laquelle il est installé. A noter que ce dernier n’est pas équipé d’un dispositif d’arrêt manuel et de réglage automatique en fonction de la température intérieure.

Dans cette configuration, la température de confort est atteinte à l’aide de la chaleur produite par :

  • Soit la chaudière à condensation seule. La sonde d’ambiance régule la puissance de la chaudière en fonction des besoins.
  • Soit par le poêle à bûches et la chaudière à condensation. Dans ce cas, les apports de chaleur du poêle à bûches viennent «  perturber » le fonctionnement de la sonde d’ambiance ; en effet, cette dernière détecte l’atteinte de la consigne et met en arrêt la chaudière à condensation avec pour conséquence un défaut en chauffage des autres pièces du logement (principalement les chambres) créant ainsi un inconfort.

 

Optimisation du confort par la régulation multizone

La solution à privilégier consiste à mettre en place une régulation dite multizone. Chaque zone dispose de sa propre sonde d’ambiance pour identifier une demande et adapter le débit de circulation de l’eau de chauffage dans les émetteurs de la zone considérée aux besoins.

Ces informations n'ont qu'un caractère documentaire et indicatif. L'internaute est seul responsable de l'usage et des interprétations qu'il en fait et notamment de leur adéquation à la situation qu'il rencontre, des résultats qu'il obtient, des conseils et actes qu'il en déduit et/ou émet. 

Définition
Votre avis sur cet article
Notez cet article :
Note moyenne :0 note
0/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
0 commentaire sur cet article