Réalisation

Chaudière gaz à condensation et panneaux solaires photovoltaïques à la résidence « Les Chlorophylles » (77)

Mis à jour le

Carte d'identité

Date des travaux :
2014-2015
Localité :
Vert Saint-Denis (77)
Type de bâtiment :
Maison individuelle
Superficie :
entre 76 et 86 m² SHAB (99 à 110 m² SRT)
Maître d'ouvrage : ELGEA
Bureau d'études thermiques : Pouget Consultants, Montpellier (34)
Label : BEPOS 2013

Contexte

Témoignages des intervenants du projet Chlorophylles

La résidence « Les Chlorophylles » correspond à un programme de logements neufs, situé dans la ville de Vert Saint-Denis (77). Composé de 17 maisons individuelles comprises entre 76 et 86 m² SHAB (99 à 110 m² SRT), le programme immobilier a été porté par le constructeur et promoteur ELGEA entre 2015 et 2016.

Dans le cadre de cette construction, ELGEA souhaitait anticiper l’arrivée de la future Réglementation Environnementale (RE2018), et surtout la généralisation du Bâtiment à Energie POSitive (BEPOS). En effet, les exigences associées à la RT 2012 ont été mieux satisfaites par les constructeurs ayant testé les labels réglementaires proposés dans le cadre de la RT 2005 (HPE, THPE, BBC).

Ce projet permettrait donc de se familiariser aux futures problématiques réglementaires, et de valider les solutions techniques à mettre en œuvre dans les programmes à venir. En outre, le respect des exigences du label BEPOS Effinergie 2013 permettrait de proposer des logements:

  • respectueux de l’environnement
  • économes en énergie
  • producteurs d’électricité

A travers le projet « Les Chlorophylles », ELGEA souhaitait également se démarquer de ses concurrents en proposant un produit novateur à un coût attractif. En effet, la clientèle du promoteur est constituée de jeunes d’une moyenne d’âge de 28 ans souhaitant acquérir un premier bien immobilier, avec un budget limité.

La solution retenue : chaudière gaz à condensation couplée à des panneaux solaires photovoltaïques

En amont du projet, l’ensemble des corps de métiers s’est réuni pour réfléchir et débattre ensemble sur les solutions et les choix techniques à mettre en œuvre, tant sur le bâti que sur les systèmes énergétiques. Cette réflexion a conduit à la réalisation d’un bâtiment BEPOS type intégrant une production de chaleur haute performance au gaz naturel complétée par une installation photovoltaïque destinée à la production locale d’électricité.

Une conception bioclimatique du bâti

Pour répondre aux exigences du label et ainsi réduire les besoins énergétiques, une conception bioclimatique des logements a été privilégiée :

  • bâtiments compacts afin de limiter les déperditions de chaleur
  • emplacement et dimensionnement des ouvrants pour optimiser l’éclairage et le confort thermique en toute saison
  • renforcement du bâti avec des matériaux traditionnels, tels des briques isolantes pour les murs, ou une dalle béton pour le plancher bas

De plus, un soin non négligeable a été porté sur l’isolation thermique :

  • isolation sous chape flottante du plancher bas par 80 mm de polyuréthane
  • laine de verre déroulée de 400 mm d’épaisseur de dans les combles
  • laine de verre sur 2 x 80 mm avec des plaques de plâtre sur les murs
  • triple vitrage et menuiserie avec rupteur de pont thermique

Au-delà de l’isolation thermique, la qualité du bâti permet de réduire la perméabilité des surfaces murales à 0,4 m³/h/m² sous 4 Pa.

Un système énergétique à énergie positive au sens du label BEPOS

Pour répondre aux besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire, le choix du BET s’est porté vers la chaudière gaz à condensation. La chaudière murale à condensation double service est une solution qui associe les avantages suivants :

  • Gain de place de part son positionnement sur un mur
  • Simplicité d’utilisation et de maintenance
  • Performance en termes de rendement
  • Connaissance et maîtrise par l’installateur
  • Coût maîtrisé lié à une faible consommation en gaz

Des radiateurs moyenne température avec robinets thermostatiques diffusent la chaleur produite par la chaudière gaz à condensation. La programmation optimisée de cette dernière permet de réduire les dépenses en gaz.

Une VMC hygro B individuelle, comprenant un moteur haut rendement, assure la ventilation du logement. En outre, son faible niveau sonore garantit davantage de confort aux acquéreurs.

Pour permettre d’être à énergie positive au sens du label, des capteurs photovoltaïques ont été installés en toiture. Leur surface couvre entre 32 et 34 m² en fonction de la surface habitable de la maison. L’intégralité de la production est vendue à EDF Obligation d’Achat, afin de rentabiliser l’installation.

Descriptif des éléments permettant d’atteindre le label BEPOS Effinergie 2013

PLANCHER BAS Plancher sur terre-plein composé d’une dalle béton + isolation sous chape flottante par 80 mm de polyuréthane (R = 4,45 m².K/W)
COMBLES 400 mm de laine de verre déroulée (R = 12,50 m².K/W)
MURS EXTERIEURS Briques isolantes (R = 1,45 m².K/W) + 2 x 80 mm de laine de verre (R = 5,00 m².K/W) + plaque de plâtre de type BA13
PERMEABILITE 0,4 m³/h/m² sous 4 Pa
MENUISERIES PVC avec vitrage 4/16/4 argon, à rupture de pont thermique, (Uw = 1,30 W/m².K) sans volets + Porte d’entrée (U = 1,10 W/m².K)
CHAUFFAGE + ECS Chaudière murale à condensation double service
EMISSION Radiateurs moyenne température avec robinets thermostatiques certifiés CENCER + programmation et réduit
SURFACE PV Entre 32 et 33,6 m² de panneaux photovoltaïques
VENTILATION VMC individuelle hygro B basse consommation à faible nuisance sonore
ETANCHEITE RESEAU Classe A

 

critères du label bepos
Critères du label bepos

Bilan

La chaudière gaz à condensation, complétée par les qualités d’isolation du bâti, a permis à ELGEA de proposer un logement avec une Cep d’environ 50 kWhep/m²/an. L’installation photovoltaïque permet de produire plus de 4 400 kWh/an d’électricité ; l’objectif de bâtiment à énergie positive a donc atteint.

Résultat de l’étude thermique pour les quatre types de maisons présentes sur le programme

  Bbio Cep kWhep/m2.an Ecart autorisé Part EnR kWhep/m2.an Production estimée kWh/an
Maison 1 53,7 (Bbio max – 31%) 49,9 (Cep max – 24%) 26,6 99,4 4 248
Maison 2 53,9 (Bbio max – 30%) 52,1 (Cep max – 20%) 26,6 117,1 4 493
Maison 3 56,1 (Bbio max – 25%) 50,6 (Cep max – 20%) 24,3 105 4 478
Maison 4  53,2 (Bbio max – 31%) 52,1 (Cep max – 21%) 26,6 117 4 493

 

Résultats thermiques
Résultats thermiques

Malgré l’ensemble des investissements pour les installations thermiques, le coût total de construction s’élève seulement à 1 200 €/m² (hors achat du terrain). Ce faible coût est tout à fait en ligne avec le budget des acquéreurs des logements. Ces derniers sont livrés en septembre 2016.

Témoignages

ELGEA a répondu à une consultation lancée par la commune de VERT ST DENIS (77) et l’EPA SENART sur le lot A de la ZAC BALORY. Le projet mis en avant par ELGEA conciliait qualité de l’habitat, respect de l’environnement et projet innovant à prix maîtrisé. Dans le cadre de cette opération, l’objectif était de démontrer qu’il est possible de vendre des maisons BEPOS au même prix que les maisons BBC ou RT 2012. ELGEA depuis sa création a la volonté de concevoir et de réaliser des logements accessibles à tous. La maîtrise du coût de construction est fondamentale surtout pour des projets aussi performants. Avec le BET Thermique POUGET Consultants, nous avons réalisé plusieurs simulations qui nous ont permis de trouver le mode constructif le plus économique tout en préservant la qualité de la construction. Ainsi, nous avons opté pour un mode constructif traditionnel, simple et performant. Nous avons signé un marché en entreprise générale pour le bâtiment collectif (29 logements niveau RT 2012) et les maisons (hors photovoltaïque) et un marché avec EDF ENR pour le photovoltaïque. Le savoir-faire d’ELGEA et celui de ses partenaires (architectes, BET, entreprises …) a permis de concevoir et réaliser des maisons individuelles bénéficiant du label BEPOS Effinergie 2013 à un coût maîtrisé que nous avons appelé : LES CHLOROPHYLLES.
Par Tomislav Paunovic
Direction Technique et Qualité ELGEA Habitat
Avec le projet Chlorophylles, Pouget Consultants confirme qu’une conception bioclimatique raisonnée permet d’atteindre une haute performance énergétique dans le but de construire des maisons labellisées BEPOS Effinergie 2013.
Par Julien Brahic
Pôle Conseil Construction Pouget Consultants Responsable d’affaires
Votre avis sur cette réalisation
Notez cet article :
Note moyenne :1 note
5/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
0 commentaire sur cet article