Réalisation

Conversion de la chaufferie fioul au gaz naturel à l’hôtel-restaurant « Les Arcades » (29)

Mis à jour le

Contexte

L’hôtel « les Arcades » à Roscoff est un hôtel 2 étoiles composé de 24 chambres. Construit sur les rochers face à l’île de Batz, l’hôtel comprend également un restaurant qui offre un large vue sur la mer. En juillet 2008, Gilles Leborgne a repris la direction de cet hôtel-restaurant, qui est en possession de sa famille depuis plus de 100 ans. L’établissement, saisonnier, est ouvert de mi-février à mi-novembre. Il n’est de ce fait chauffé qu’en moyenne quatre mois par an.

Lorsqu’il a repris l’hôtel, le propriétaire a constaté que la production et la distribution d’eau chaude sanitaire posaient de réels problèmes de performance en termes de confort. Régulièrement, l’eau arrivant aux étages supérieurs de l’hôtel n’était plus assez chaude. L’amélioration du confort des clients, tant sur la partie chauffage qu’eau chaude sanitaire, était devenu la priorité du nouveau propriétaire. Ce dernier a donc souhaité convertir sa chaufferie au fioul et moderniser ses installations. Son souhait était d’investir dans une installation performante, sécurisante, et dont l’exploitation est simple et peu coûteuse. Il s’est donc lancé en 2008 dans un projet de rénovation de la chaufferie.

Le bureau d’étude Atis s’est vu confier la réalisation d’un diagnostic thermique et technique de l’ensemble de l’installation: chaudière, production d’eau chaude sanitaire, colonnes d’eau, canalisations, pompes, sécurité, régulation, consommations. Ce diagnostic a permis d'affiner la solution à mettre en œuvre.

Les travaux se sont déroulaient pendant les congés annuels, avec engagement de fin de travaux avant la réouverture de l’établissement. Conformément à ce planning, les travaux ont commencé mi-novembre 2009, la chaufferie a été mise en service mi-janvier 2010 et la réception définitive des travaux a eu lieu mi-février 2010, en présence d’Atis.

La solution retenue : conversion de la chaufferie au gaz naturel

Un confort en eau chaude et chauffage amélioré par une solution gaz

La solution proposée par le bureau d’études a consisté en la conversion de la chaufferie fioul en chaufferie gaz naturel. Les travaux réalisés comprennent en outre :

  • l’installation d’une chaudière à condensation
  • le changement des pompes
  • le tubage du conduit de fumée
  • le calorifugeage de l'ensemble des canalisations existantes, grâce à des jaquettes calorifugées
  • la réalisation d’un bouclage ECS avec recyclage entre la chaufferie et la distribution
  • la mise en conformité des installations gaz de la cuisine

Une chaudière gaz à condensation Condensinox d’Atlantic Guillot, d’une puissance de 100 kW et d’un rendement utile jusqu’à 110 % sur PCI, équipe la nouvelle chaufferie. Voici les avantages qu’elle propose :

  • Modulation importante du brûleur à pré-mélange total : 20 à 100 %
  • Faible émission de NOx : classe 5 selon EN 656
  • Faible encombrement au sol, adapté à la surface réduite de la chaufferie : 0,5 m2
  • Conception de la chaudière favorisant la condensation : les deux piquages retour permettent une dissociation des haute et basse températures, qui est favorable à la condensation.

Les deux ballons de stockage d’ECS existants, de 2 x 500 litres, ont été gardés. Ils ont cependant été calorifugés via une jaquette. Ils intègrent en secours une résistance électrique qui s’enclenche manuellement en cas de baisse excessive de température. Afin de libérer de l’espace de stockage, l’un des deux ballons, jusque-là situé dans un local annexe, a été déplacé dans la chaufferie.

Pour améliorer le confort eau chaude, des robinetteries avec mitigeur thermostatique ont également été installées dans les salles de bain. De même, des robinets thermostatiques ont été posés sur les émetteurs de chauffage. L’eau chaude sanitaire est maintenant disponible à profusion, à bonne température et immédiatement à tous les étages, tout en étant plus économe en eau et en énergie.

Hôtel Les Arcades
Vue extérieure
Chaudière condensation collective gaz naturel
Chaudière condensation collective gaz naturel
Cuisine gaz naturel
Installations gaz de la cuisine

Une programmation régulée et adaptée aux besoins de l’hôtel

Avec la nouvelle installation, la température de l’eau de chauffage en départ chaufferie est régulée en fonction de la température extérieure et d’une programmation horaire. De même, pour réduire les consommations d’énergie liées à la pompe de recyclage d’ECS, une programmation horaire du fonctionnement de la boucle a été réalisée. Cependant, cette astuce n’est possible que dans un petit hôtel où les clients sont essentiellement des touristes aux horaires assez identiques.

Les paramètres horaires de régulation programmation sont vérifiés lors des visites d’entretien chaque année et sont adaptés si besoin.

Bilan

Une consommation réduite de 50 %

Comparatif avant/après rénovation de la chaufferie
Comparatif avant/après rénovation de la chaufferie

Sur la base des factures après une année d’exploitation, les estimations réalisées par Atis montrent que les économies d’énergie réalisées grâce à la conversion et à la rénovation de la chaufferie sont bien réelles.  Si l’on considère les besoins liés au chauffage et à la production d’ECS, la consommation d’énergie est passée de 112 MWh à 50 MWh, soit une diminution de 50 %.

Un retour sur investissement conséquent

Le coût de la rénovation a été de 67 000 €, comprenant également l’installation des mitigeurs thermostatiques des salles de bain.

Sur la base des prix du gaz et du fioul de 2010, l’économie représente environ 4000 € par an.

Témoignages

La chaufferie était obsolète. Il était devenu indispensable de la rénover, notamment pour éviter une panne irrémédiable. En outre, je rencontrais des problèmes de distribution d’eau chaude sanitaire au dernier étage de l’hôtel, et par conséquent d’inconfort pour les clients, ce qui a été résolu par la création d’une boucle avec recyclage. Je souhaitais également profiter de cette occasion pour m’affranchir des contraintes d’approvisionnement du fioul, surtout dans une rue étroite, en convertissant la chaufferie au gaz naturel. Mes priorités étaient de trois ordres : améliorer le confort de mes clients, renforcer la sécurité de la chaufferie et me libérer de l’approvisionnement en fioul. Tout a été mis en œuvre pour limiter au mieux les consommations et je compte sur l’exploitant pour veiller aux dérives éventuelles et pratiquer un entretien rigoureux permettant de pérenniser les performances.
Par Gilles Leborgne
Propriétaire de l’hôtel-restaurant « Les Arcades », 2011
Le choix d’une seule chaudière dimensionnée en conséquence, sans chaudière d’appoint, est de plus en plus souvent retenu, pour maîtriser l’investissement et/ou par manque d’espace comme c’est le cas avec cette chaufferie. D’où l’importance de sélectionner un exploitant avec une bonne implantation locale et hyper réactif en cas de panne, et de signer un contrat d’entretien très précis.
Par Hervé Appéré
Gérant du bureau d’études Atis, 2011

Carte d'identité

Date des travaux :
fin 2009
Localité :
Roscoff (29)
Type de bâtiment :
Hôtel 2 étoiles, restaurant de 160 couverts
Superficie :
24 chambres
Maître d'ouvrage : Gilles Leborgne, propriétaire de l’hôtel-restaurant Les Arcades
Bureau d'études thermiques : Atis, Hervé Appéré, Brest (29)
Votre avis sur cette réalisation
Notez cet article :
Note moyenne :0 note
0/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
0 commentaire sur cet article