Dossier Technique

Rénovation d’un conduit collectif 3CE : exemple de chantier

Mis à jour le

La rénovation d'un parc de chaudières individuelles et le passage d'une configuration 3CE en tirage naturel à un système 3CE en pression (c'est-à-dire adapté à la condensation) ne prend en réalité que deux à trois jours par colonne pour une dizaine de logements. La preuve avec ce chantier réalisé au coeur de Paris.

Contexte réglementaire

Les appareils gaz raccordés à des conduits d’évacuation des produits de combustion de type 3CE fonctionnant en tirage naturel (TN) sont, dans la grande majorité des cas, de type C42 ou C43 basse température selon la directive rendement 92/42/CE. Depuis l’entrée en vigueur de la directive éco-conception, le 26 septembre 2015, cette typologie d’appareils n’est plus disponible car considérée comme pas assez performante. La Directive éco-conception autorise donc la commercialisation d’appareils de classe de rendement condensation (haute performance énergétique), de rendement saisonnier supérieur ou égal à 86 % PCS. Elle autorise tout de même les appareils gaz de type B1 de rendement saisonnier supérieur ou égal à 75 % PCS. Cette exception technique est autorisée afin de permettre le remplacement d’anciens appareil gaz installés sur des conduits de fumée collectifs, incompatibles avec la condensation. L’arrêté du 3 mai 2007 étend cette possibilité aux conduits de fumée individuels en logement collectif de hauteur supérieure à 10 m. Ainsi, le remplacement d’appareils raccordés à un 3CEtn par des appareils à condensation nécessite donc aussi le remplacement du système d’évacuation des produits de combustion par l’installation d’un 3CEp.

Les conduits 3CE sont des systèmes d‘EVAPDC concentriques pour appareils étanches : l‘évacuation des produits de combustion se fait par le conduit intérieur et l‘amenée d'air comburant par l'espace annulaire entre les deux conduits. La transformation d’un 3CE tirage naturel en 3CE pression peut passer soit par la dépose totale du conduit concentrique, soit par le remplacement du seul conduit intérieur (voir Vecteur Gaz n° 119). Dans ce dernier cas (illustré par les photos pages suivantes), un nouveau conduit concentrique collectif plus compact (grâce au fonctionnement en pression) est inséré dans l'ancien conduit extérieur, ce dernier conduit restant en place.

* 3CE (conduit collectif pour chaudière étanche) p (pression) ou tn (tirage naturel).

Exemple : rénovation de 15 logements collectifs à Paris

Installation d'un conduit 3CEP en rénovation : Exemple d'une opération de Paris Habitat
Frise étapes dépose, insertion et raccordement d’un conduit 3CEp en deux jours chrono
Dépose, insertion et raccordement d’un conduit 3CEp en deux jours chrono

1. Dépose DU conduit 3CE

Dépose de l’ancien système 3CE
Dépose de l’ancien conduit 3CE

Dépose de l’ancien système 3CE à tirage naturel, en commençant par le terminal de toiture. L'espace est alors dégagé pour l'extraction du conduit central. Celui-ci sera remplacé par un conduit concentrique 3CE plus compact car fonctionnant en pression.

Démontage des piquages individuels et percement des ouvertures
Démontage des piquages individuels et percement des ouvertures

Démontage des piquages individuels et percement des ouvertures pour les futurs conduits d’amenée d’air et d’évacuation des produits de combustion des chaudières à condensation. Le logement situé en bas de la colonne fait l’objet de travaux un peu plus complexes puisqu‘il s‘agit également d‘ôter le U d’équilibrage de l'ancien système et de le remplacer par un dispositif spécifi que intégrant un siphon antirefoulement.

Extraction étage par étage du conduit intérieur
Extraction étage par étage du conduit intérieur

Extraction étage par étage du conduit intérieur des anciens 3CEtn en aluminium ou acier galvanisé. La partie extérieure est quant à elle conservée.

 

2. Dépose DES chaudières

Dépose des anciennes chaudières
Dépose des anciennes chaudières

Dépose des anciennes chaudières, en commençant par le dernier étage. Suivent la mise en place du pot à boue, de la plaque de robinetterie et de la platine d'accroche.

 

3. Installation DU conduit 3CEp

Une fois le démontage achevé
Prise de cotes

Une fois le démontage achevé, la prise de cotes des entraxes entre chaque appartement permet de calepiner le conduit

Chaque tube à double paroi est coupé au mm
Insertion du nouveau conduit

Chaque tube à double paroi est coupé au mm près, puis glissé dans le conduit de cheminée.

À chaque étape, le tube est emboîté dans un té
À chaque étape, le tube est emboîté dans un té

A chaque étape, le tube est emboîté dans un té auquel le conduit individuel de la chaudière étanche sera relié ultérieurement.

Fixation du 3CEp
Fixation du 3CEp en pied de colonne
Test d’étanchéité
Test d’étanchéité

Test d’étanchéité par essai fumigène selon le protocole de vérification défini par le CNPG. À télécharger sur cnpg.fr.

 

4. Installation DES NOUVELLES chaudières

Installation des nouvelles chaudières
Installation des nouvelles chaudières

Installation des nouvelles chaudières, en commençant par le rez-de-chaussée et en remontant progressivement dans les étages. Raccords hydrauliques et électriques, mise sous pression de la chaudière et installation des conduits de liaison au conduit vertical, et fermeture de la gaine technique.

Pour améliorer la performance énergétique de ces logements et se conformer à la réglementation, le bailleur (Paris Habitat) de cet immeuble des années 90 a souhaité remplacer les chaudières individuelles au gaz raccordées à des conduits 3CE fonctionnant en tirage naturel par des chaudières à condensation. Ce qui imposait de rénover également le système d’évacuation. Dans cet immeuble, grâce à un plan de marche rigoureux et à une bonne coordination, deux jours de travail par colonne ont suffi aux quatre techniciens (deux fumistes et deux chauffagistes) pour réaliser l’intégralité du chantier.

Chez Paris Habitat, le remplacement des appareils à gaz est planifié tous les quatorze ou quinze ans. La réglementation rendant impossible l’installation de nouvelles chaudières basse température, notre choix s’est porté sur des chaudières à condensation. Poujoulat et Engie Home Services, notre prestataire pour l’entretien des chaudières, ont réalisé un diagnostic du système d’évacuation des produits de combustion de l’immeuble. Leur analyse a confirmé la faisabilité de l’opération, à savoir le remplacement du 3CEtn existant par un 3CEp. Les travaux ont été de courte durée – deux jours seulement – et n’ont pas occasionné de gêne particulière pour les locataires. Un an après la fin des travaux, l’absence de réclamations nous amène à penser que la solution répond aux attentes des locataires : avoir de l’eau chaude et du chauffage quand ils le souhaitent !
Par Armelle De Montfumat
chargé d’études de marché chez Paris Habitat.

À retenir

  • Le 3CEp permet de modifi er le conduit d’évacuation des produits de combustion afin de raccorder plusieurs chaudières individuelles étanches à condensation.
  • Sa mise en place en remplacement d’un 3CEtn est rapide (deux à trois jours par colonne). Elle nécessite une bonne coordination des intervenants.
  • Le 3CEp peut être installé soit à l’intérieur, soit à l’extérieur d’un bâtiment.
  • Il permet de répondre aux obligations réglementaires liées à l’évacuation des produits de combustion dans l’habitat collectif, tout en offrant une solution esthétique et parfaitement sécurisée.
Votre avis sur ce dossier
Notez ce dossier :
Note moyenne :6 notes
5/5
Déposez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas rendue publique, mais elle permettra à Cegibat de vous recontacter en cas de besoin.
* Champs obligatoires
** Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
0 commentaire sur ce dossier